Menu

Mamadouba KABA

Villeurbanne

En résumé

Après avoir obtenu une Maitrise d'Electronique-Electrotechnique-Auomatique et Procédés qui m'a permis d’acquérir des connaissances et un savoir-faire en électronique analogique et numérique, systèmes embarqués, conception électronique, mesure physique, optoélectronique, je me suis spécialisé en développement instrumental (optique,électronique, microélectronique) pour les micros et nanotechnologies.De nos jours je suis stagiaire à l'Institut Lumière Matière de Lyon, je travaille sur le dépôt de films minces organiques pour application en microélectronique (réalisation de transistor organique). J'ai été membre du club robotique de l'INSA et membre fondateur de l'association des étudiants et jeunes guinéens du Rhône.
Je suis à la recherche d'un emploi allant du niveau technicien au niveau cadre à partir de Août 2014.

Mes compétences :
Electronique analogique
Caractérisation électrique
Fibre optique
Instrumentation
Electronique numérique
C
Spectroscopie
Laser
Systèmes embarqués
Optoélectronique
Couche mince
Semiconducteurs
Optique
Caractérisation des matériaux
PLD
Microscopie optique
Capteurs
Labview
PL7 Pro
CAO des systèmes électroniques
Traitement de signal et d'image

Entreprises

  • Institut lumière matière UMR Université Lyon 1- CNRS - Stagiaire

    Villeurbanne 2014 - maintenant Dans le cadre du projet ILTO, projet financé par l'Agence de Recherche Nationale (ANR), en tant que stagiaire, sous l'encadrement de mon Responsable de stage Dr Pereira Antonio, je suis chargé de faire des dépôts de films minces organiques (PMMA et Pentacène) et des films minces inorganiques ( Or et Argent ) sur un substrat de Suprasil.
    La technique de dépôt utilisée est la PLD ( Pulsed Laser Deposition), le type de laser utilisé est le KrF, 248 nm de longueur d'onde, utilisé pour l'ablation des matériau organiques et l'ArF 193 nm de longueur d'onde pour les matériau inorganiques.
    Pour réaliser ces différents dépôts il faut paramétrer l'énergie, la durée de dépôt, la pression à l’intérieur de l'enceinte de dépôt afin d'obtenir l’épaisseur souhaitée.
    Avant de faire les dépôts il faut que le réglage des différentes lentilles du système soient optimal pour une bonne focalisation du faisceau laser sur la cible.
    Après la phase de dépôt il faut caractériser les échantillons par le billet d'un spectromètre d'absorption et d'un profilomètre pour connaitre l'épaisseur réelle des couches déposées.
    Il faut aussi passer les échantillons dans un spectromètre infrarouge ou Raman pour connaitre la constitution chimique et des différentes types de liaison qu'ils contiennent.
    Pour finir il faut faire de l'imagerie AFM et MEB pour voir les structures de surface,latérale et la rugosité.

Formations

Réseau