Menu

Frédérique BENZAQUEN

CANNES

En résumé

Biographie:

Behia, auteur compositeur et interprète de jazz, membre de la Sacem, française en dépit de son nom, a fait ses premières armes au Conservatoire de musique de Cannes.
Sa profession initiale d’interprète trilingue la conduit à de nombreux déplacements à l’étranger et elle réalise alors que c’est en fait la musicalité des mots ainsi que les intonations propres à chaque langue qui la fascinent.
Elle décide alors de travailler sa voix avec l’un des disciples du grand Caruso qui la destine à une carrière lyrique.
Son premier album intitulé « Just Squeeze me » est accueilli de façon particulièrement élogieuse par la presse nationale spécialisée.
Jazz Hot, la Revue Internationale du Jazz évoque « une belle voix, qui sait se faire caline ou fiévreuse….un grand coup de chapeau aux grandes vocalistes de jazz des années 30 et 40 » .

Raymond Fonsèque, Président du Jazz Club de France y perçoit « un feeling remarquable », et Jacques Aboucaya, dans la revue Jazz Magazine, n’hésite pas à affirmer que « son incursion dans le répertoire brésilien peut soutenir la comparaison avec les spécialistes que sont Rosa Passos et Sylvia Telles ».

Behia est une des rares chanteuses de jazz à exceller tant dans les standards américains que dans les grands classiques brésiliens.

La pureté de la voix de Sarah Vaughan , le swing accompli d’ Ella Fitzgerald , mais surtout la sensibilité exacerbée et les inflexions de voix si particulières de Billie Holiday influenceront définitivement le style de Behia dans son répertoire jazz.
Son deuxième enregistrement intitulé « Jazzmen swing », distribué par la FNAC et par Caracal Music mêle avec bonheur compositions personnelles et standards internationaux est accueilli par la presse spécialisée avec le même enthousiasme réservé à son premier opus.
Henri Marchal y note dans La Semaine des spectacles « un sound qui rappelle les grandes ladies du jazz », Jacques Abouc aya dans Jazz Magazine retrouve «toutes les qualités manifestées lors de son enregistrement initial : mise en place parfaite, un indéniable sens du swing » tandis que Michel Delorme , Membre de l’Académie du Jazz, séduit par les compositions et par « le choix des standards loin du répertoire éculé » conclut : « grâce à la maitrise extraordinaire de la voix et des mélodies, Behia les distille , les vit , les enjôle…Bref , elle a tout d’une grande. »

DISCOGRAPHIE:
2003 « JUST SQUEEZE ME »
2006 « JAZZMEN SWING »
2010 : « GOOD MORNING BILLIE » : Réalisé avec le FRANCIS LOCKWOOD QUARTET et FRANCOIS CHASSAGNITE.( Label Amorecords, distribution Codaex)On retrouve dans cet opus les principaux titres de son répertoire actuel en hommage à Billie Holiday pour le cinquantenaire de sa disparition.

SES DERNIERES SCENES :
Après un passage remarqué au mythique Birdland de New York en 2005, Behia s'est produite sur toutes les scènes de jazz azuréennes ainsi que dans les différentes manifestations du sud de la France telles que :
-Jazz dans les Vignes 2009
- Le XI ème Festival de Jazz d’Orange,
- Jazz à Brignoles 2009,
- Festival de Jas Rod à Marseille,
- Festival International de Jazz de Carthage 2009 (Tunisie),
- « Jazz à Domergue », (Festival de Jazz de Cannes ),
- Le Carrefour des Etoiles à Cannes,
- Les Rencontres de jazz de La Gaude ,.
- Jazz à Mougins,
- Jazz Club de Vienne,
- CEDAC de Cimiez( Talents du Jazz 2008)


Behia se produit très souvent à Paris au Montparnasse Jazz Swan Club et Café Universel Jazz Club

Mes compétences :
Www.behiajazz.com

Entreprises

Pas d'entreprise renseignée

Formations

Réseau