Menu

Julien BUFFET

FRANCE, RUSSIE

En résumé

Pour une présentation mieux organisée regardez à http://www.linkedin.com/profile/view?id=146544492&trk=tab_pro

Jeune chercheur sur la Russie postsoviétique, mon domaine de prédilection porte sur les réformes politiques et administratives depuis Vladimir Poutine ainsi que les formes de coopération et de protestation de la société civile.En prise avec l'actualité, je souhaiterais participer activement à des projets d'acteurs privés et publics au sein d'une fondation ou d'une institution.

Mes compétences :
Élaborer et gérer un projet de travail
Réseaux politiques et universitaires
Rédiger des études, synthèses, comptes-rendus
Représenter un poste diplomatique
Analyser les politiques publiques en Russie
Présenter, défendre et argumenter des idées
Gérer un site institutionnel d’information (SPIP)
Résumer des interventions et discours
Veille stratégique/Traduction russe-français
Prospecter les risques sociétaux en Russie
Étude des enjeux régionaux russes
Établir revue de presse et dossier de presse

Entreprises

  • Auteur d'un article (revue à comité de lecture) - Revue d'Études Comparatives Est-Ouest: dossier 'Gouverner à l'Est de l'Europe', CNRS/EHESS, 2013

    2013 - maintenant L'autonomie locale dans l'interdépendance sous Vladimir Poutine. Du centralisme régional de Leningrad à l'utilité sociale des écologues en Carélie.

    Table des matières http://necplus.eu/action/displayIssue?jid=REC&tab=currentissue

    Résumé : L'idée d'autonomie locale en Russie a des racines rurales, que la tradition historique fait remonter à la communauté paysanne idéalisée (obšina) et à la première assemblée politique locale, le zemstvo, à la fin du 19 siècle. Depuis ces deux dernières décennies, après 70 ans d'un État hyper centralisé et avec le retour de la problématique locale dans la politique nationale, une grande contradiction subsiste entre le faible degré d'autonomie financière et politique du gouvernement local et le fort engagement des acteurs sociaux dans les questions locales. À partir de deux cas régionaux situés dans le Nord-Ouest, cet article analyse les comportements des administrations régionales et stratégies personnelles des acteurs sociaux qui forment les pratiques quotidiennes de la démocratie locale russe. Ces pratiques sont polarisées par les luttes de pouvoir et les crises sociales autant qu'environnementales, mais elles soulignent aussi la revalorisation de l'espace rural comme un élément médiateur clé dans le Nord-Ouest de la Russie.
    Mots-clés: démocratie locale, centralisation, autonomie locale, pouvoir publics, société civile.

    Local Self-Government within Interdependence under Vladimir Putin. From Leningrad's regional centralism to Social Utility of Academic Ecology in Karelia

    Abstract : The idea of local autonomy and self-government in Russia has rural roots that historical tradition traces back to the idealized farming community (obšina) and the first local political assembly (zemstvo) established at the end of the nineteenth century.
    Over the last two decades, considering the 70 years spent under the rule of a hyper-centralized State and the return of local issues into national politics, there is still a big contradiction between the low level of financial and political autonomy of local governments and the high degree of involvement of social actors in local issues.
    On the basis of two regional case studies located in North-western Federal District, this article analyzes the behaviours of regional administrations and the personal strategies of social actors constituting the current practices of the Russian local democracy. These practices are focused on power struggles and social as well as environmental crisis but highlight also the revival of the rural space as a mediatory key element in North-western Russia.
    Key words: local democracy, centralization, local self-government, authorities, civil society.
  • Université Paris Ouest Nanterre la Défense - Chercheur au Centre de Recherches Pluridisciplinaires Multilingues EA 4418

    Nanterre 2013 - maintenant Axes de recherches : Institutions, élites et gouvernance en Russie postsoviétique.
  • Auteur d'un article - Revue en ligne Regard sur l'Est

    2013 - 2013 Dossier spécial "La forêt à l'Est"
     "Protéger et gérer la forêt carélienne: la médiation des écologistes", http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1394

    Le Nord-ouest de la Russie est la surface la plus boisée du continent européen et concentre plus de la moitié des industries russes. L'industrie du bois et la valorisation des forêts forment de ce fait l'un des axes stratégiques du développement socioéconomique du district fédéral du Nord-ouest. Mais l'absence de réglementation pour une gestion durable des forêts en Russie et les dégâts irréversibles provoqués par les coupes sauvages ont plongé ce secteur dans une crise profonde.
    A travers l'action d'une ONG régionale de Carélie réunissant défenseurs de la nature et scientifiques russes, le sujet analyse les modalités de l'institutionnalisation des conflits entre les acteurs politiques, économiques et sociaux en vue de promouvoir un modèle socioéconomique soutenu par la Finlande et l'Union européenne. Ce modèle aurait pour fondement la protection des forêts primaires, l'écotourisme et la reconversion des activités du complexe industriel forestier (LPK) vers des produits manufacturés innovants.
  • Auteur d'un article (revue à comité de lecture) - Revista Foro Internacional - Colegio de México (D.F), 2013

    2013 - 2013 "Las metamorfosis del sentimiento nacional ruso: de Boris Yeltsin a Vladimir Putin", Foro Internacional 211, vol.LIII-1, n°1, janvier-mars 2013. http://biblioteca.colmex.mx/revistas/index.php?option=com_content&view=article&id=38&Itemid=327

    Abstract:
    The collapse of the Soviet Union and the failure of its modernization project have given rise to a serious cultural crisis, eroding the trust of the Russian nation in itself. Eager to join the western great powers, the anticommunist nationalism of Boris Yeltsin didn’t give an appropriate response to the expectations of the Russian people, regarding the definition of a new role of their nation in the world History. The reversal in the early years 2000, is characterized by the transformation of nationalism into a political leverage and its capturing by Vladimir Putin as the natural national leader. State nationalism has to be instrumentalized for the stabilization of the country as the key element of the new modernization project. It implies revitalizing the social contract and updating the sovereign power of the state, to the detriment of a democratic political system.

    Key words: national feeling, stabilization
    Vladimir Putin, state power, values.

    La faillite de l’Union soviétique et de son projet de modernisation a provoqué une grave crise culturelle, érodant la confiance de la nation russe. Désireux de rejoindre les grandes puissances occidentales, le nationalisme anticommuniste de Boris Eltsine ne répondit pas aux attentes des Russes sur la définition d’un nouveau rôle historique mondial de leur nation. Le revirement des années 2000 marque la transformation du nationalisme en une ressource politique et sa captation par Vladimir Poutine en tant que leader national naturel. Élément constitutif du nouveau projet de modernisation, le nationalisme d’État doit servir à la stabilisation du pays. Il sous-tend la revitalisation du contrat social et la réactualisation de la puissance souveraine de l’État, au détriment d’un système politique démocratique.

    Mots clés: sentiment national, stabilisation,
    Vladimir Poutine, puissance étatique, valeurs.

    El fracaso de la Unión Soviética y de su proyecto de modernización desgastó la confianza de la nación rusa, provocando una grave crisis cultural. Con deseos de unirse a las grandes potencias occidentales, el nacionalismo anticomunista de Boris Yeltsin no respondió a las expectativas de los rusos sobre la definición de un nuevo papel histórico mundial de su nación. El viraje de los años 2000 marca la transformación del nacionalismo en un recurso político y su apropiación de Vladimir Putin como líder nacional. Elemento constitutivo del nuevo proyecto de modernización, el nacionalismo de Estado debe servir a la estabilización del país. Éste sobrentiende la revitalización del contrato social y la reactualización de la potencia soberana del Estado, en detrimento de un sistema político democrático.

    Palabras clave: sentimiento nacional, estabilización,
    Vladimir Putin, potencia estatal, valores.
  • Auteur d'un article - IRIS - Observatoire stratégique et économique de l'espace post-soviétique, 2012

    2012 - 2012 "Les raisons du leadership de Vladimir Poutine"
    http://www.iris-france.org/docs/kfm_docs/docs/observatoire-russie/2012-10-leadership-valdimir.pdf

    Résumé:
    Les bouleversements de la période postsoviétique ont fait subir des changements profonds à l’idée même de puissance qui, durant la guerre froide, était le référent d’une modernité propre à l'homme soviétique face à la modernité de l'homme occidental. Si le nationalisme anticommuniste de Boris Eltsine n’a pas mobilisé les forces sociales autour d'un nouveau projet de modernisation, la stratégie politique de Vladimir Poutine a fait de la puissance étatique le mot d’ordre pour une stabilisation réussie, comprise comme la fin de la période révolutionnaire et du mouvement de négation de la décennie eltsinienne.
  • Consulat général de France à Saint-Pétersbourg - Assistant de l'attaché-presse du Consulat

    2005 - 2006 -Relations publiques avec les milieux politiques, économiques et associatifs de Saint-Pétersbourg
    -Dossiers de presse, télégrammes et notes de synthèse sur la situation politique régionale
    -Mise à jour des actualités du site Internet et de la base de données du Consulat Général

Formations

  • INALCO (Langues O')

    Paris 2007 - 2010 Doctorat d'Etat civilisation russe

    Sciences politiques - Jury de thèse : A. de Tinguy (dir. de thèse), G. Sokoloff (président du jury), P. Gélard (sénateur), J.R. Raviot, J.P. Arrignon