Menu

Marie JAFFRÉ

NANTES

En résumé

Personne Compétente en Radioprotection, Niveau 2, Secteur Médical Option Sources Médicales Scellées.

Personne Compétente en Radioprotection, Secteur Industries et Recherches.

Mes compétences :
Physique Nucléaire
Radioprotection
Personne Compétente en Radioprotection
MCNPX
Tripoli4
Accélérateurs
Dosimétrie
Imagerie médicale
Microsoft Office
Qualimagiq
Radioactivité
Qualinax
Contrôle qualité
ORIHET3

Entreprises

  • ACE-Rx - Ingénieure Radioprotection

    2016 - maintenant - Contrôle de qualité interne, Contrôle interne de radioprotection, Contrôle EPI.
    - Evaluation des risques, Classement des travailleurs, Zonage.
    - Document unique, Fiche d’exposition.
    - Notes de Calcul, Attestation de Conformité.

    Secteurs Médical, Dentaire, Vétérinaire.
  • GIP ARRONAX, Saint-Herblain - Stagiaire Radioprotection

    2015 - 2015 Établissement d'une bibliothèque de radionucléides issus de l'activation d'éléments en contact avec les faisceaux accélérés par le cyclotron Arronax. Impact en termes de radioprotection.

    ARRONAX est un cyclotron avec des caractéristiques uniques de par le type de particules à disposition, ses intensités et énergies maximales. Des pertes de particules se produisent tout au long des lignes de faisceau et interagissent avec le milieu qu’elles rencontrent générant des espèces radioactives. L’accumulation de ces éléments et la durée de vie importante de certains s’avèrent contraignantes. La nécessité de connaitre l’activation des matériaux constitutifs d’ARRONAX est donc importante dans un but de gestion des risques et des déchets afin de pouvoir répondre aux exigences réglementaires.

    Ce stage a d'abord porté sur l’établissement d’une bibliothèque de radionucléides issus de l’activation d’éléments ayant interagit avec les faisceaux du cyclotron. Nous nous sommes intéressés aux résultats obtenus pour différents matériaux, pour deux faisceaux (protons et alphas) à différentes énergies (70, 50, 30, 10 MeV). De plus, un programme outil sous MCNPX, a été créé afin de poursuivre les simulations et alimenter la bibliothèque.

    Puis, nous nous sommes intéressés à l’étude de différents matériaux en vue de la mise en place d’un nouveau collimateur. Cette étude comparative permet d’optimiser le choix des matériaux afin de générer les activités et doses les plus faibles lors de son utilisation. En règle générale, les résultats obtenus nous ont montré peu de différences en termes d’activation, d’activité et de débit de dose.

    Et enfin, un étalonnage en efficacité et en énergie d'un spectromètre gamma a été réalisé afin de pouvoir réaliser une comparaison entre les simulations et les mesures. Cet étalonnage en efficacité a été validé pour des pièces supposées larges (50 cm) placées à 100 cm du détecteur. Pour l’heure, les premiers résultats comparant de manière qualitative la mesure aux simulations pour le collimateur paraissent prometteurs. Dans les conditions d’étalonnage en efficacité et énergie, seule une mesure de la navette avec le spectromètre a été réalisée.
  • Institut de cancérologie de l'Ouest, Angers - Stagiaire Physique Médicale

    2013 - 2013 États des lieux en Imagerie médicale : mise à jour des contrôles qualités et optimisation des examens.

    L'imagerie médicale regroupe l'ensemble des techniques utilisées pour le diagnostic mais également le traitement. L'évolution des techniques nécessitent des contrôles de qualité obligatoire. De plus, l'imagerie médicale n'est pas sans risques pour le patient : les doses des rayons X délivrées au patient ont augmenté ces dernières années. Ainsi, depuis quelques années, une démarche d'optimisation de la dose reçue par les patients est mise en œuvre à l'échelle nationale et il s'agit d'un enjeu essentiel pour les patients.

    C'est dans ce cadre que s'inscrit ce stage sur l'état des lieux en imagerie médicale qui s'est déroulé en plusieurs étapes.

    Dans un premier temps, les contrôles qualités de l'image ont été mis à jour sur un scanner diagnostique PHILIPS pour la radiologie, et sur le scanner "volume cible" GE et l'imagerie embarquée (OBI) du CLINAC Trilogy pour la radiothérapie.
    Le travail au sujet des contrôles de qualités a été d'effectuer un état des lieux de ces derniers, de les mettre à jour depuis les logiciels Qualimagiq et Qualinax de la société Qualiformed afin de les automatiser.

    Puis, l'optimisation des examens en radiologie et en radiothérapie ont été réalisés. Ce travail a consisté à récupérer les protocoles utilisés en routine clinique, choisir les nouveaux paramètres d'acquisition, évaluer les doses et les paramètres de la qualité d'image et conclure sur les résultats obtenus.
    Le scanner de radiologie a été optimisé et il est conforme aux NRDs. Le nouveau protocole est appliqué en routine clinique.
    Les protocoles pour l'imagerie planaire (kV-kV) ont été optimisés. D'importantes réductions de doses ont été observées. Les nouveaux protocoles n'ont posé aucun problème aux manipulateurs quant au repositionnement des patients pour le recalage.
  • SUBATECH, Laboratoire de Physique Subatomiques et des Technologies associées - Stagiaire

    2012 - 2012 Étude et simulation de la fission nucléaire des actinides.


    - Etude du modèle de la goutte liquide généralisée.
    - Reproduction des barrières de potentiel et demi-vie des actinides.
    - Optimisation des paramètres de reconstruction d’un code fortran.
    - Participation à la rédaction d’une publication parue dans Physical Review d’octobre.


    L'étude de la fission nucléaire, dans le but de visualiser et de reconstruire les barrières de fission des actinides, s'est effectuée en plusieurs étapes.

    Dans un premier temps, nous avons travaillé sur le modèle de la goutte liquide généralisée à partir d'un programme en fortran sur deux éléments que sont l'Astate et le Krypton. Le modèle utilisé, purement macroscopique, nous a permis de déterminer la voie de fission privilégiée par les noyaux en fonction de l'asymétrie de la réaction.

    Nous nous sommes ensuite intéressés à la fission binaire des actinides. Dans le but de reproduire au mieux les données expérimentales, nous avons incorporé à notre modèle les déformations ellipsoïdales ainsi que les effets de couches et l'énergie d'appariement. Dans cette démarche, nous avons déterminé les trois coefficients c1, c2 et c3 pour l'énergie de couches. Les hauteurs des pics expérimentaux sont alors bien reproduites dans toute la gamme des actinides. Ces derniers résultats ont confirmé la présence des barrières à double bosse ainsi que celle d'un troisième pic essentiellement lorsqu'un des fragments de fission est proche d'un noyau doublement magique. En effet, la présence d'un noyau magique dans les fragments de fission joue un rôle primordial dans le chemin de fission choisi.

    Le travail réalisé sur la reproduction des barrières de fission nous a notamment permis, par une paramétrisation simple, de reconstruire les demi-vies des principaux actinides. Nous avons ainsi pu retrouver des résultats théoriques relativement proches des résultats expérimentaux, confirmant les hypothèses choisies.
  • SUBATECH, Laboratoire de Physique Subatomique et des technologies associées - Stagiaire

    2011 - 2011 Étude préliminaire des évènements à trois muons dans le spectromètre à muons d'ALICE.

    SUBATECH est une unité mixte de recherche qui dépend de l’Ecole des Mines de
    Nantes, de l’Institut National de Physique Nucléaire et Physique des Particules du CNRS
    (IN2P3) et de l’Université de Nantes. Les activités de recherche concernent le domaine du
    nucléaire et se déclinent selon trois grands axes :
    - L’univers à haute énergie.
    - Le nucléaire et l’environnement.
    - Le nucléaire et la santé avec le cyclotron ARRONAX.

    Le groupe Plasma de SUBATECH travaille sur la recherche de la formation et l’étude
    des propriétés du plasma de quarks et de gluons (état de la matière nucléaire pour des
    températures extrêmes) dans les collisions entre ions lourds aux énergies ultrarelativistes,
    au moyen de l’expérience ALICE (A Large Ion Collider Experiment) réalisée au CERN.


    L'étude préliminaire des évènements à trois muons dans le spectromètre d'ALICE s'est effectuée en plusieurs étapes. Un chapitre sur la formation du plasma de quarks et de gluons a permis de comprendre la formation du PQG en introduisant quelques notions sur le modèle standard puis en expliquant comment il était détecté. Puis, nous sommes entrés dans le vif du sujet en étudiant la décroissance des mésons beaux. Il était nécessaire d’étudier leurs contributions au taux de production des J/Psi . Pour ce faire, un générateur de mésons B prenant en compte sa chaine de décroissance a été créé. Cette étude a permis de faire une première approximation quand à l’acceptance des muons. L’acceptance des J/Psi a été trouvée, puis celle des mésons B+, le tout avec un tirage aléatoire des particules et les coupures effectuées d’après les graphiques. De plus, le spectre de masse invariante a permis d’aider à identifier les muons issus de la décroissance des mésons B+.

    Cependant, pour effectuer une étude plus précise il faudrait utiliser le logiciel de
    simulation et d’analyse d’ALICE (AliRoot) pour tenir compte des sections efficaces de
    production des différentes particules.

Formations

  • Université Clermont 2 Blaise Pascal Master PTR

    Aubiere 2014 - 2015 Master 2 Physique et Technologies des Rayonnements pour l'Industrie et la Physique Médicale

    Mention AB
  • UFR Sciences Et Techniques

    Nantes 2011 - 2013 Master 2 Applications et Recherches Subatomiques parcours Rayonnements Ionisant et Applications

    Mention AB


    - Rayonnements ionisants.

    - Effets biologiques des rayonnements ionisants, radioprotection, risques des rayonnements ionisants.

    - Applications médicales : radioéléments en médecine nucléaire, imagerie médicale (TEP, SPECT, ...), radiothérapie, dosimétrie et protection radiologique des patients.

    - Applications industrielles, implications environnementales et métrologie asso
  • UBS De Lorient

    Lorient 2007 - 2011 Licence de Physique



    En physique : Thermodynamique, électricité, physique des ondes, optique, relativité, physique quantique, électromagnétisme, ...

    En mathématiques : algèbre linéaire, calcul différentiel, probabilités, ...

    Autres : électronique, mécanique des milieux continus.
  • Lycée De Kerneuzec

    Quimperle 2004 - 2007 Baccalauréat série Scientifique

Réseau