Menu

Thierry BRULAVOINE

BÉGANNE

En résumé

MON ECOUTE, MA PLUME, VOTRE HISTOIRE... INDIVIDUELLE OU COLLECTIVE

Des informations claires et précises pour les histoires de vies
- individuelles : http://tracesdevie.bzh
- collectives : http://cae35.coop/sites/default/files/docs/actualites/documents/sc_plaquette_mailing.pdf

"Le plus beau métier d'homme est le métier d'unir les hommes."
Terres des hommes, Antoine de St Exupéry

"Pour qui sait les recueillir et s'en nourrir… il y a des pensées qui sont source de vie."
Auguste Valensin

Mes compétences :
Rédaction
Analyse stratégique
Communication orale
Mise en réseau
Médiation
Conduite de projet

Entreprises

  • Traces de vie - Biographe, écrivain conseil

    2015 - maintenant "Pour qui sait les recueillir et s'en nourrir… il y a des pensées qui sont source de vie." A. Valensin

    Vous permettre de raconter une tranche de vie, un événement marquant, votre histoire singulière, pour en laisser une trace, qui viendra enrichir et éclairer votre famille, vos proches, vos collègues.

    A l'écoute de celui qui raconte (le narrateur), là pour accompagner sa parole, chaque entretien est enregistré puis intégralement retranscrit. Je propose alors des réécritures que le narrateur valide. L'édition du texte peut alors être réalisée sous différents formats (livre, carnet, CDRom)

    La démarche des histoires de vie est une aventure singulière qui aboutit à une Histoire à échelle humaine qui confère du sens à l'existence, renforce le lien intergénérationnel et active le pouvoir d'agir.

    A l'occasion de Noël

    offrez « Une histoire de vie »

    Plus qu'un cadeau original, un présent inestimable

    Vous vous regroupez pour permettre à une personne de votre famille de raconter son histoire.

    Pour laisser une trace, un livre tisseur de lien intergénérationnel et catalyseur de sens.
  • SINGULIERS COLLECTIFS, Histoires de vie en partage - Biographe, écrivain de vies individuelles et collectives

    2014 - maintenant HISTOIRES DE VIE EN PARTAGE : UN POUVOIR D'AGIR !

    Singuliers Collectifs accompagne les collectivités, les entreprises, les associations, les groupements professionnels, les comités d’entreprise pour :
    - Collecter, comprendre et transmettre une histoire collective, un patrimoine commun, des savoirs, des pratiques, des expériences.
    - Construire collectivement le récit de l’institution, de l’entreprise, de l'association, du territoire.
    - Donner place à la parole individuelle et collective.

    CHAMPS D’INTERVENTION VARIÉS / exemples

    ∞ Faire d'un anniversaire une occasion de réflexion sur l'action menée et sur son devenir
    Une association fête ses dix ans, vingt ans d'existence… Ses membres souhaitent revenir sur les origines de cette aventure collective, sur le sens de leur démarche, sur les moments forts qui ont marqué son histoire, sur l'évolution de leur action associative. Ensemble, ils réfléchissent au devenir de la structure et se projettent dans de nouveaux désirs communs.

    ∞ Accompagner les habitants d’un territoire en mutation
    La ville s’étend sur un quartier qui perd son caractère rural. Les constructions se développent, de nouveaux équipements et services apparaissent. Ceux qui vivent là depuis longtemps racontent le passé pour en garder trace, faire le lien avec la nouvelle population et continuer à partager un territoire en mutation.

    ∞ Échanger sur les pratiques professionnelles et prendre en compte leurs évolutions
    Un métier est en forte évolution. Des artisans, des agents, des professionnels font le récit de l’histoire de ce métier et des changements qui ont marqué leur pratique.
    Ensemble, ils partagent leurs expériences et mettent ces évolutions en perspective. Les savoir-faire sont valorisés, réfléchis, partagés.

    ∞ Collecter la mémoire, ouvrir des perspectives à notre histoire
    Un territoire riche d’un patrimoine immatériel veut en garder la mémoire. Les témoignages sont recueillis et leur valorisation est coordonnée. Les liens sociaux et le sentiment d’appartenance à une même communauté s’en trouvent ainsi renforcés. Une aventure collective démarre alors, ouverte aux voisins, visiteurs, touristes...

    Par une réflexion collective autour d’un thème commun, l'enrichissement est double et la reconnaissance mutuelle : chacun se nourrit des savoirs produits par le groupe, tandis que le groupe s'enrichit du partage des savoirs individuels. Le collectif prend alors sa place dans un devenir commun, se met en mouvement.

    Habitants / Professionnels / Citoyens / Générations en mouvement

    CONSTRUIRE ENSEMBLE / une démarche
    ∞ Préalables
    Nous échangeons sur votre projet, approfondissons ensemble les questionnements inhérents à votre demande et étudions la mise en œuvre de la démarche des histoires de vie.
    Après avoir identifié ensemble les témoins potentiels à solliciter, les partenaires et acteurs locaux concernés, nous entamons la réflexion autour des modalités de restitution du collectage.
    Ensuite, nous vous soumettons une synthèse du contexte d'intervention puis une proposition d'accompagnement : méthodologie, calendrier, devis…
    ∞ Mise en œuvre
    Nous nous référons à un cadre éthique : écoute active, bienveillance, non jugement, libre implication, droit de retrait, validation des textes par les témoins…
    Nous collectons les histoires de vie : mise en œuvre suivant les modalités préalablement co-construites (phase exploratoire, organisation et nombre d'entretiens, ateliers d’écriture, collecte de documents, temps de partage et de réflexion collective…)
    Nous construisons le récit : à ce stade, engagement d'une nouvelle étape avec retranscription écrite de tous les entretiens réalisés et travail de mise en récit : écriture, organisation des textes…
    Le récit collectif est construit.
    Pour le valoriser, il vous appartient de choisir les modes de restitution. Notre prestation comprend l'accompagnement de votre projet jusqu'à cette restitution.
    ∞ Restitution
    Nous vous aidons dans le choix de restitution et de partage du récit.
  • Les Pieds dans l'herbe - Chargé de développement

    2013 - 2014 http://www.accueil-paysan.com/fr/catalog/structure/1070/
    http://www.vues-sur-loire.com/index.php/vues-sur-loire?idReportage=343#reportages
    Dans la fermette du Haut Tregonneau, Laurent et Gudule cultivent des légumes, organisent des randos avec leurs ânes et permettent aux adhérents de venir cultiver collectivement certaines parcelles. Le lien entre toutes ces activités : leur désir de partager leur lieu...
    Intervention à 2'52
    http://www.reseaufaireacheval.fr/pro-asso/les-pieds-dans-lherbe
  • Association "Lien ElémenTerre" http://www.lienelementerre.ouvaton.org - Membre du collectif de gestion (co-fondateur)

    2009 - 2014 Saint-Nazaire
    Lien ElémenTerre : faire (re)naître des jardins en ville

    Lien ÉlémenTerre, c'est ainsi que se nomme notre association, propose un cadre de rencontres qui permet la mise en relation de personnes disposant d'un jardin en ville, dont elles ne s'occupent pas, avec d'autres personnes à la recherche d'un espace de jardinage. L'association encourage la transmission de savoir-faire et l'entraide, redonne aux citadins le goût du jardinage et des saisons, participe à une alimentation saine, incite à des modes de culture respectueux de la nature...

    Il s'agit dans un second temps, sur le plan communal, de promouvoir la plantation d'arbres fruitiers, de plantes aromatiques en ville et la transformation d'espaces laissés « en friche » en terre cultivable… L'association pose ainsi la problématique de la production alimentaire pour les citadins et celle de la terre et les végétaux comme « biens communs ».

    Histoire d'une jeune pousse
    L'idée est née autour d'un apéro : « … et si…!? ». Nous cherchions alors un espace pour jardiner en centre ville de Saint Nazaire, dans la perspective de plus d'autonomie alimentaire. De l'autre côté, une vue aérienne de St Nazaire et le constat que beaucoup d'espaces urbains privatifs insoupçonnés (derrières ses longues facades bétonnées) ou publics, pouvaient se prêter au jardinage...

    Objecteurs de croissance (O.C.) et citadins nazairiens depuis 2003, nous nous sommes réellement mis au jardinage en 2007, en partageant 300 m2 avec un couple de copains, dans un jardin associatif à 10 minutes en voiture de chez nous. Cet éloignement nous a contraints à cesser au bout d'un an. Puis un jour, l'idée a germé, toute simple, si simple...

    La forme associative fut adoptée, afin de proposer un cadre rassurant, avec un collectif de gestion déclaré en sous-préfecture (sans président ni secrétaire, ni trésorier officiels, manière de ne pas personnaliser les fonctions). Ce collectif est le garant dudit cadre, deux personnes ayant en charge le contact initial avec les futurs adhérents, temps important d'écoute et de rappel de la philosophie du projet.

    Le climat sociétal actuel étant plus à la crainte de l'inconnu qu'à la rencontre spontanée, il ne nous semblait pas évident que des personnes laissent « l'autre entrer chez soi » dans cet espace privé, cocon intimiste, témoin des histoires de vie.... Contre toute attente, les choses se déroulent très simplement, la réunion mensuelle aidant à la rencontre, à l'ouverture et à la création spontanée des « binômes », (demandeurs/proposants) souvent par affinité… On note une véritable générosité dans la mise à disposition de ces jardins, dix sont ainsi cultivés à ce jour.

    Une simple adhésion annuelle de 10 Euros pour un particulier et de 15 Euros pour une famille, permet à la fois aux chercheurs de jardins et aux proposants, de participer au projet. Cette somme permet de couvrir les charges de l'association, telles que l'assurance, les photocopies ...

    Les échanges s'inventent dans la gratuité...
    Ce cadre associatif assure un échange non-monétaire, basé sur des accords individuels entre les personnes qui composent les "binômes", "trinômes",... dans le respect mutuel des personnes, des lieux, des ressources naturelles, du matériel et de l'entente initiale (ex. : partage des récoltes, tailles d'arbustes, ... ). D'autres échanges, non quantifiables mais ô combien essentiels s'opérent alors, tels que la présence, « le papotage au potager »... Il n'est plus là question de calcul, l'essentiel est ailleurs !

    Le cadre est clair : il ne s'agit en aucun cas de « faire de l'entretien». Il existe des professionnels pour cela. L'appel de plusieurs personnes pensant qu'ils pourraient bénéficier de services gratuits, nous a permis de préciser à nouveau le projet.

    Parce que nous sommes tous riches de quelque chose
    Notre envie n'était pas de proposer une association « clef en main » que l'on consomme, ni d'.... Suite sur http://www.lienelementerre.ouvaton.org
  • Le Journal de la joie de vivre - Chroniqueur

    2009 - maintenant http://www.ladecroissance.net/?chemin=journal&numero=121
    Depuis maintenant 6 ans, dans La décroissance, journal iconoclaste sans publicité, je raconte la vie de la cité en mêlant ma vie et les petites histoires qui confluent vers la grande.
  • Education nationale - Professeur des écoles

    Paris 2003 - 2011
  • Déserteur de l'Education nationale - Professeur des écoles

    2003 - 2011 http://www.saint-nazaire.maville.com/actu/actudet_-Actualité-apres-huit-annees-le-professeur-jette-l-eponge_-2001144_actu.Htm

    « J'ai été de toutes les luttes, je ne me retrouve pas dans ces réformes de l'Éducation nationale. L'impression d'être un simple exécutant qui prépare les futurs soldats de la guerre économique. Les conditions de travail sont devenues trop difficiles. Elles mettent en danger ma santé psychique, mes idées. J'arrête. Je n'ai pas envie d'y laisser ma peau.

    Ce n'est pas bien de dire qu'on est en difficulté quand on est professeur. Pourtant, le corps enseignant est malade. Et la hiérarchie refuse de voir cette souffrance. Tout le monde subit la pression, y compris les inspecteurs. Lorsque j'ai démissionné, l'un d'entre eux m'a dit « lorsqu'on est fonctionnaire il faut savoir avaler son chapeau ». Bel exemple.

    Le nombre d'enseignants bénéficiant du dispositif longue maladie explose. Le mal-être de l'éducation est payé par la Sécu. Il serait temps de considérer ces arrêts comme des accidents du travail.

    Nous sommes aujourd'hui dans une dérive comptable, une course avec le temps beaucoup trop abstraite. C'est la folie des évaluations avec les petites cases à remplir : acquis/non acquis. On saucissonne le savoir, c'est dramatique pour les enfants.

    Je dresse un tableau noir. Pourtant, j'aime ce métier très dur. Je sais qu'il existe des pistes pour travailler autrement. J'y reviendrai peut-être un jour. À Gambetta, on a réussi à transformer une partie de la cour en jardin pédagogique. Le temps pour planter nos petites graines, il faut le prendre sur la récréation. Cela demande beaucoup de préparation, d'énergie. Et génère très peu de reconnaissance. »



    Recueilli par Michel GODIN. Ouest-France .
  • Attac (Association pour la taxation des transactions financières pour l'action citoyenneux citoyens) - Cogitateur - Rédacteur

    1999 - maintenant 2002 : co - rédacteur du livret : "L'éducation n'est pas une marchandise" (500 exemplaires)
    2003 : co- rédacteur d'un opuscule "Sauvons notre système de retraite par répartition" (100 exemplaires)
    2003 : co-rédacteur d'un livret intitulé Décentralisation dans l'éducation Enjeux et conséquences (200 exemplaires)
    2003 : rédacteur de l'article "Acadomia : des cours bien particuliers" repris sur le site de Nico Hirtt
    2004-2005 : Correspondant électronique local : Trier, classer, diffuser des informations aux adhérents en fonction de leurs intérêts supposés
    2007 : co-rédacteur d'un livret : Court-circuit, circuit court L'emprise d'une consommation destructrice : pourquoi et comment s'en libérer ? Analyses, enjeux, dangers de la grande distribution, Livret d'alterconsommation" (500 exemplaires)
    2006-2008 Représentant d'Attac St Nazaire au Conseil de déeloppement de la Communauté d'agglomération de la région nazairienne et de l'estuaire (CARENE)
    2008 Elu conseiller municipal à St Nazaire - Transmission du mandat à mon co-listier en septembre 2010 pour mettre en application la rotation des mandats prévue collectivement lors de la constitution de la liste alternative Label Gauche
    2013 Elu au conseil d'administration d'Attac France

Formations

  • Université Nantes

    Nantes 2013 - 2015 D.U. Histoires de vie en formation. Mention Bien

    Biographe
    Toute pratique professionnelle mettant en jeu l'écoute de la vie de quelqu'un et son énonciation sous forme de récit, est une activité exigeant une décentration réflexive approfondie. Elle nécessite de théoriser et de travailler son implication et ses connaissances de la démarche biographique , qui voit souvent le jour de façon « sauvage »..
  • Association Les Pieds Dans Le Paf

    Saint Nazaire 2008 - 2008 http://bktv.etilem.net/Matieres-a-pensees
    Dans notre société en pleine perte de sens, accueillez stoïquement les déambulations philosophiques d’un expert en morphocoprocynologie.

    Un souvenir immarcescible avec Cédric Michel sur un texte que j'avais écris 10 ans auparavant...
  • Conseil Municipal De Saint Nazaire

    Saint Nazaire 2008 - 2014 Homme politique surtout pas professionnel

    http://www.liberation.fr/politiques/2009/08/08/a-saint-nazaire-un-elu-tres-pedagogue_574898
    http://www.reporterre.net/La-rotation-des-mandats-une-belle idée...
    Pendant 6 ans, nous avons préparé collectivement les conseils municipaux avec les membres de l'association Label Gauche. Elu conseiller municipal en 2008 (17, 69% des voix), j'ai appliqué la rotation des mandats au bout de deux ans...
  • Centre De Recherche Du Service De Santé Des Armées CRSSA (La Tronche)

    La Tronche 1995 - 1997 Virologie

    scientifique du contingent

    Unité de Virologie - Mise au point d'un test immunologique de diagnostic rapide contre les arbovirus (fièvre jaune, chikungunya, bunyamvera, Rift valley fever)
  • Université D'Uppsala (Uppsala)

    Uppsala 1994 - 1995 Système enzymatique de la glyoxalase

    étudiant Erasmus

    Département de Biochimie
  • Université Poitiers

    Poitiers 1993 - 1994 Institut de Biochimie et d'ingénierie génétique

Réseau