Menu

Aurélien MARTENS

BOURG LA REINE

En résumé

Actuellement en thèse de physique des particules à l'université de paris sud 11, je développe une expertise en programmation (C++), analyses statistiques d'importants flots de données multi-variables.
En tant que moniteur j'enseigne la physique des particules et nucléaire en Master 1 de physique fondamentale et appliquée ainsi que des TP en techniques expérimentales à l'agrégation en licence à l'université de paris sud 11 Orsay.
Je suis également impliqué dans le conseil de l'école doctorale en tant que représentant des étudiants.
Je co-organise des séminaires des étudiants du laboratoire.
Je participe également à des activités de vulgarisation (Fête de la science notamment).

Mes compétences :
Analyse statistique
Enseignement
Nucléaire
Physique
Programmation
Programmation c
Programmation C#
Programmation C++
Statistique
Vulgarisation

Entreprises

  • Université de Paris Sud 11 - Laboratoire de l'Accélératuer Linéaire - UMR 8607 - Doctorant - moniteur

    2008 - maintenant Thèse de Physique des particules élémentaires sur LHCb (http://lhcb-public.web.cern.ch/lhcb-public/)
    qui est une expérience du LHC basée au CERN (http://www.cern.ch/).
    Mon travail de recherche comporte deux composantes majeures. Une première de compréhension d'un des sous-détecteurs (calorimètre) faisant partie du détecteur LHCb, me permet de mieux cerner les tenants et aboutissant de la complexité à les fois des choix qui ont guidé la phase de développement et de construction de l'appareil mais aussi de ceux qui vont guider les analyses (dites "de physique") permettant d'extraire les paramètres des modèles que la collaboration (~600 pers. de tous pays) va tester dans les mois à venir.
    Une seconde composante consiste en une analyse de physique particulière me permettant de comprendre la globalité de l'appareil et de développer des techniques d'analyses spécifiques pour le problème posé. Ceci inclut la compréhension de techniques d'analyses statistiques.
    L'ensemble de ce travail me permet de développer une expertise de développement en C++, des méthodes d'analyses multivariées et de la manipulation de flots de données importants, via l'utilisation, notamment, d'une grille de calcul (LCG : LHC Computing Grid).
    L'anglais est bien entendu la langue de travail dans une telle collaboration internationale.

    En parallèle de mon travail de recherche, j'ai une non moins essentielle mission d'enseignement au département de physique de l'université paris 11 (licence et master) dans le cadre d'un monitorat (64h de service devant les étudiants annuels, tiers de charge de Maitre de Conférences).
    Mes heures se partagent en deux composantes complémentaires.
    Les 2/3 de mon temps sont consacrés à de l'enseignement en TP d'électronique/mécanique/optique en option "techniques expérimentales à l'agrégation" en licence 3 (bac+3). L'objectif étant de permettre aux étudiants de savoir refaire un montage le jour de l'examination orale, type "agrégation".
    Le tiers restant est consacré à des TD de physique des particules et physique nucléaire en Master 1. Ces derniers présentent la particularité de nécessité un travail de vulgarisation important auprès des étudiants.

    En marge de tout cela, je participe à des actions de vulgarisation auprès du grand public via la fête de la science et des séminaires auprès d'étudiants d'université non spécialistes.

    Je suis également représentant étudiant au conseil de l'école doctorale ED 517 particules, noyaux, cosmos.

Formations

Réseau