Menu

Bruno ALBANTI

PARIS

En résumé

Je me suis d'abord intéressé aux sciences humaines (licence d’histoire, licence de lettre et dea d’ethnologie à l’ehess). J'ai voulu acquérir une culture générale plutôt qu'une culture technique et spécialisée, afin de mieux comprendre le monde dans lequel je vis, développer un esprit critique, indispensable à l'exercice de mes facultés de citoyen.
Au cours de mes études à l’e.h.e.s.s., j'ai suivi les séminaires sur le film documentaire d'Eliane de Latour (elianedelatour.com), documentariste, cinéaste et anthropologue au c.n.r.s., à la suite desquels je me suis formé aux métiers de l'image.
J'ai enchaîné différentes expériences professionnelles dans le cinéma, comme ripper et assistant-régie, puis comme assistant-décoration. J'ai notamment travaillé sur les deux films de fiction d'Eliane de Latour, à la régie en post-production sur Bronx Barbès (1998), à la décoration sur Après l'océan (2004).
Je travaille aujourd'hui comme caméraman, jri, réalisateur et monteur dans le monde institutionnel et culturel où j'utilise ausi bien ma formation universitaire que ma formation technique.


Mes compétences :
Cameraman
Prise de vues
Montage
Final Cut Pro
Son
Prise de vue vidéo
Journalisme

Entreprises

  • France 3/Bo Travail ! - Réalisateur

    2015 - 2016 Réalisation d'un premier documentaire de 52 mn " Paul Thueux, pour l'honneur d'un homme" diffusé par France 3 les 12 et 15 décembre 2016.

    Résumé
    En 1940, de jeunes pontoisiens entrent en résistance à l’appel d’un général inconnu. Ils sont arrêtés en décembre 1941 au cours d’uen tentative d’achat d’armes, puis fusillés ou déportés. Paul Thueux est le seul d’entre eux à rentrer vivant des camps de concentration en juin 1945. Il affronte alors la rumeur qui court dans la ville depuis son arrestation : il est le traître, celui qui a trahi ses copains pour sauver sa vie. Paul rencontre Marie Germaine Labbé, grande résistante bretonne, il quitte Saint Ouen l’Aumône et Pontoise en 1947 pour s’installer en Bretagne à Tréguier dans le village de sa femme. Ils auront 4 enfants. Paul Thueux est réhabilité en septembre 2013 lors d’une cérémonie officielle par les autorités de Saint Ouen l’Aumône et Pontoise. Le documentaire retrace ces 70 ans d’histoire.

Formations

Réseau