Menu

François BOUIGE

Paris

En résumé

Après 30 ans de service au sein de l'armée de terre, j'ai décidé d'orienter ma carrière vers le secteur civil où je peux mettre à profit les domaines de compétence que j'ai développés au cours de ma carrière :

- Management d'équipes pluridisciplinaires : j'ai dirigé des équipes allant jusqu'à 100 personnes, des militaires et du personnel civil, français et étranger (Côte d'Ivoire).
- Organisation en situation délicate et particulière :
Exemple :Transfert d'un centre de stockage (20 000 références / 1000 M3)de Marseille vers Carpiagne tout en continuant d'assurer la distribution des rechanges auprès des formations opérationnelles soutenues.
- Logistique et fonctions support : Responsable de centres de maintenance et approvisionnement, responsable de structures dédiées au soutien de l'homme.
- Responsable budgétaire et financier, contrôleur de gestion, conseiller en maintenance, expert marchés publics.

Mes compétences :
Logistique
Marché public
Contrôle de gestion
Responsable projets

Entreprises

  • IPAG Business School - Responsable planning

    Paris 2015 - maintenant
  • CSOA - Officier de réserve

    2013 - 2015
  • GINT services - Responsable marchés publics

    2013 - 2013
  • INEO ORRMA - Chef de projet

    2011 - 2012 Chef de projet chargé de répondre à un appel d'offres du Ministère de la Défense portant sur l'acquisition et la distribution de rechanges de la famille piles, pneus et batteries (montant estimé : 25 M€ annuels).
  • Base de défense de Montlhéry - Adjoint au commandant de base et chef de la cellule pilotage

    2010 - 2011 -Coordonner les soutiens au profit des formations de la base (5300 personnes)
    -Elaborer le tableau de bord du commandant de base et suivre les indicateurs afin de s'assurer de la qualité et de l'efficience du soutien.
  • Direction des commissariats d'outre mer en Guyane - Chef de la division logistique et du bureau marchés publics

    2007 - 2010 •Manager une équipe de 10 personnes dont 5 PC et 5 cadres militaires.
    •Responsable du bureau « marchés publics » : Recueil des besoins et passation de tous les marchés de « fournitures courantes et de services » au profit des forces armées en Guyane et en partie au profit de la gendarmerie. (budget annuel supérieur à 10 M€).
    •Organiser le soutien vie courante des militaires et de leurs familles (5 000 personnes), ainsi que le soutien logistique des militaires en opérations (opération HARPIE) (750 personnes).
  • Direction centrale du Matériel de l'armée de terre - Chef de service

    2000 - 2005 Au sein de cet organisme en charge de la maintenance des matériels terrestres, j'ai occupé des postes de :
    - contrôleur de gestion
    - responsable de formation
    - pilote et coordonnateur de l'activité des l'ensemble des magasins centraux de stockage des rechanges (700 000 références / 3 G€ de stock). J'ai dirigé la mise en place d'une politique d'optimisation des rechanges, visant à regouper les rechanges pour permettre un meilleur délai de service et réduire les coûts liés au transport et au fonctionnement des infrastructures.
  • Direction centrale du Matériel de l'armée de terre - Chef de service

    2000 - 2005 Au sein de cette direction en charge de la maintenance de l'ensemble des matériels terrestres, j'ai occupé successivement les postes suivants :
    - Bureau contrôle de gestion : chef de la cellule synthèse
    - Responsable formation des acheteurs (marchés publics)
    - Chef de la cellule pilotage des magasins centraux : piloter et coordonner l'activité des 13 établissements stockeurs des rechanges de l'armée de terre (700 000 références / 3 G€).
    J'ai mise en place une nouvelle politique de stockage destinée à optimiser la distribution des rechanges en diminuant les délais de service et en réduisant les coûts liés au transport et au fonctionnement des infrastructures.
  • Ambassade de France en Côte d'Ivoire - Chef de programme

    1998 - 2000 Au titre d'une mission de coopération militaire en Côte d'Ivoire, j'avais pour mission d'organiser la montée en puissance et le démarrage des activités d'une structure de maintenance (ECARRA) dédiée à la reconstruction, à la réparation et à l'approvisionnement en pièces de rechanges de l'ensemble des véhicules terrestres des forces armées ivoiriennes.
    Je gérais un budget de plusieurs millions de francs (10) pour acheter les pièces de rechanges dans le secteur local et mettre certaines en réparation dans l'industrie privée.
    Je réalisais également tout l'équipement technique et l'outillage et je traitais avec l'armée française et les profesionnels du secteur pour former les militaires ivoiriens sur des postes de mécanicien, de carossier, de soudeur,...

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau