Menu

Gérald COUSSEAU

ARZAL

En résumé

Depuis de nombreuses années, je pratique la « communication active » dans le monde associatif élargi.
À chaque occasion qui m’a été donné durant mes 36 ans de vie professionnelle, j’ai également suivi diverses formations aux diverses techniques de communication.

Aujourd’hui, l’occasion m’est donnée de mettre en application, dans le cadre de mon métier, ce que je sais, sais faire et être pour répondre aux besoins en communication.

Dans ce monde où tout va très vite, chacun de nous se rend compte que la communication, celle qui dure dans le temps, est de plus en plus nécessaire mais tout autant difficile à toucher du doigt.

Ce que je vous propose, ce n’est pas une nouvelle manière de communiquer sur tel ou tel support mais bien de trouver ensemble ce qui conviendra le mieux à vos besoins de transmission. Trouver ensemble les bons supports (Internet, presse écrite, publication (tracts, guides, etc.), informations (orales et/ou écrite), … bref, tous les supports possibles et imaginables), mais aussi et surtout, les bons mots, les bonnes idées, les bons graphismes, etc.

Simplement vous apporter plus que vous ne pourriez penser et espérer par vous-même tout en gardant votre propre « image » en ligne de conduite.

Si ce programme vous intéresse, n’hésitez surtout pas à me contacter.

En attendant, vous pouvez également visiter mon site sur https://www.gerald-cousseau.bzh (un accès complet peut vous être confié sur simple demande).

Mes compétences :
Gestion de la formation
Amélioration continue
Gestion de la performance
Pilotage de la performance
Formation informatique
Formation professionnelle continue
Ingénierie de formation
Formation
Communication online
Formation professionnelle
Communication visuelle
Communication événementielle
Stratégie de communication
Communication externe
Communication interne
Relations sociales
Communication
Relations clients
Relations Publiques
Aisance relationelle
Relations Presse
Résolution des conflits
Relationnel
Gestion des conflits
Spécifications fonctionnelles
Cahier des charges
Gestion de projet
Gestion du document
Documentation
Service client
Rédaction web
Support client
Support
Conseil en organisation
Conseil en communication
Conseil
Analyse des besoins
Analyser écouter réfléchir agir
Animation de groupes
Ecoute
Animation de formations
Animation d'équipe
Animation de réunions
E-commerce
Management
Animation d'ateliers
Travail en équipe
Cohésion en équipe
Esprit d'équipe
Travail d'équipe
Animation d

Entreprises

  • Biscuterie des Vénètes - Animateur E-Commerce (stage)

    2015 - 2016 Découverte par la pratique des outils et méthodes d'Animation de site E-Commerce pour un meilleur référencement (naturel et payant) et ainsi faire évoluer le CA
  • Votre société ou institution... - Chief Happiness Officer (CHO)

    2015 - maintenant Pourquoi devoir avoir déjà pratiqué en entreprise ce que l'on fait naturellement soi-même depuis toujours ?
    Le bien-être ne devrait-il pas être bien présent dans notre être pour que tout se passe bien, chez soi mais aussi (et c'est mon objectif) au travail ?
    Si ce programme vous intéresse, intéressez-vous à mon profile et parlons-en ensemble !
  • SAB2I - Analyste Informatique

    Fontenay-sous-Bois 2011 - 2015 Analyses techniques et fonctionnelles - développements COBOL en Environnement bancaire - tests - ...
  • PHILAË technologies - Analyste informatique

    Cesson-Sévigné 2010 - 2010 Analyses techniques et fonctionnelles - développements COBOL en Environnement bancaire - tests - ...
  • Capgemini - Chef de Projet - Référent fonctionnel

    SURESNES 2007 - 2009 Analyses fonctionnelles. Assistance aux équipes de développement.
    - Formation des développeurs au langage spécifique AXA de création de transactions TP / Utilisation des outils de développement
    et de bureautique
  • AXA en France - Analyste informatique

    Nanterre 2001 - 2007 Analyse fonctionnelle et technique, développement, maintenance et mise en place d'applications.
    - Documentation technique et fonctionnelle. / COBOL, Smartest, SDSF, PacBase, PacDesign, Word, Excel, PowerPoint, etc.
  • AXA France Assurances - Analyste informatique

    1999 - 2001 Projet OSCAR (Organisation d'un Service Client Amélioré et Réactif). ;
    - Mise en place de plates-formes de « service aux clients » (CSE actuels), Gestion Électronique des Documents, Work-Flow, Serveur
    Vocal Interactif.
    N.B.: Ce projet a gagné le concours international « AXA Innovations 2000 ».
  • Toutes - Diplômes or not diplôme, that is not the question !

    1979 - maintenant Que ces rares mots d’anglais dans ma bouche (enfin, dans mes doigts) ne vous laissent pas croire que je vais vous narrer mon article dans la langue de Chèque expiré … J’avoue, je n’en suis pas capable !

    Revenons à ce sujet que je souhaite traiter ici, les diplômes sont-ils utiles, indispensables, obsolètes, … ?

    Il y a déjà bien longtemps, en 1979, embauché par une petite société d’assurances (petite par la taille de son nom en trois lettres mais pas par son poids socio-financier) avec un simple CAP (1) de Comptabilité. Non, ne croyez pas qu’en 1979 « ils » (les « grosses boîtes ») embauchaient avec un si petit diplôme… Enfin, assez rarement car ils préféraient nettement avoir des candidats qui détenaient, déjà à cette époque et à minima, un BAC.

    Je passerais donc sur les journées, semaines, mois, années, décennies de travail assidu et un poste d’analyste informatique atteint (sans plus de diplôme) par mobilité et formations internes…

    Un congé sabbatique pris, à une époque qui semblaient pourtant riche d’espoir en prospérité, pour tenter de trouver un job « mieux payé » ailleurs. Toujours avec un simple CAP, je suis parti, le 1er septembre 2001, en congé sabbatique avec un contrat d’embauche par une SSII en poche… À ce moment-là, ma seule expérience suffisait !

    Les évènements qui suivirent (2) ont bien changé la donne.

    D’ailleurs, avant le 11 septembre, pour un poste ouvert les recruteurs recevaient 30 candidatures, dont 30 étaient intéressantes et pertinentes. Après le 11 septembre, pour les très rares postes ouverts les recruteurs recevaient 300 candidatures mais seules 30 d’entre elles étaient réellement pertinentes (3).

    À chacune de mes candidatures, on me répondait « vous n’avez pas de diplôme suffisant »… 11 mois de congé sabbatique, sans aucun revenu ni aucun droit d’indemnité et encore moins d’aide de quelque sorte que ce soit… Retour case départ à son terme et des économies familiales bien vidées.

    Quelques temps plus tard, j’ai eu l’idée de faire valider mon expérience. Belle initiative que cela, la « Validation des Acquis et d’Expériences ». C’est ainsi que, en quelques heures (en fait, trois passages, d’environ une heure, devant un jury avec dossier à l’appui pour passer cette V.A.E.) je suis passé de BAC moins 4 (CAP de Comptabilité) à BAC plus 4 (Titre Professionnel – Responsable de Projet en Système d’Information)… Bye-bye l’assurance en interne, bonjour la prestation pour, devinez qui, la même société, mais cette fois en externe !

    Bref. Deux ans de rêves, une nouvelle crise, des budgets en diminution, un premier « départ conventionnel »…

    Un an et demi de chômage à m’entendre dire « vous êtes trop diplômé », « vous avez trop d’expérience » et même des « vous êtes trop polyvalent », ce, également là où l’on affiche assurément la nécessité d’une polyvalence accrue sur tel ou tel poste à pourvoir... Allez donc y comprendre quelque chose !

    Aujourd’hui, après un second « départ conventionnel » et un souhait de mettre toute mon expérience pro et extra-pro en application, au service d’une entreprise, une association ou même une administration (ayant, tant qu’à faire et à fortiori, une RQTH en poche), principalement en matière de communication ou, mieux encore, en matière de « bienêtre au travail » (4), « nouveau » job qui me correspond totalement ! Mais rien ne pointe !

    Voilà que l’on me dit maintenant, à nouveau, que je n’ai pas les diplômes nécessaires.

    À côté de tout ça, tout le monde (ou presque) sait très bien que les diplômes ne font pas tout (surtout pour un CHO) mais personne ne semble vouloir admettre que le manque de diplôme empêche d’avoir la connaissance des véritables savoirs-faire…

    Alors, Diplômes or not diplôme ?

    Gérald Cousseau

    (1) CAP : Certificat d’Aptitude Professionnel… à cette époque, les élèves passaient 3 ans d’études avant de passer ce diplôme. Peu de temps après, ce CAP était passé au bout de 2 ans…
    (2) Le 11 septembre 2001… Souvenez-vous : http://www.ina.fr/video/1820710002004
    (3) propos recueillis personnellement auprès d’une amie travaillant dans un cabinet de recrutement à cette époque

Formations

  • FORMA OUEST

    Vannes 2015 - 2016 Formation suivie

    Découverte, et perfectionnement, des outils et méthodes d'Animation des sites de E-Commerce
  • CEGOS Paris

    Paris 2009 - 2010 Formation de formateur

    Certification « Formateur » (agrément CEGOS) - Méthodologies de formation des adultes.
    Formation suivie à la CEGOS-Paris
  • AFPA NANTERRE

    Nanterre 2007 - 2007 BAC + 4

    Titre Professionnel - Responsable de Projet en Système d'Information
  • Intra Entreprise + Associatif (Paris)

    Paris 1980 - 2007 Techniques de communication

    Diverses formations aux techniques de communication