Menu

Igor GAIGNAULT

IBARRON

En résumé

En 1980, je crée avec un ami architecte terrestre et naval un catamaran de plage d'un type nouveau: extrêmement léger et rapide, maniable, transportable par une personne, démontable en un temps record et d'une esthétique radicalement différente des catamarans habituels.

Du fait de la très mauvaise ambiance entrepreneuriale du moment, il m'est conseillé de partir pour les Etats Unis afin de développer le projet. Je m'installe à Santa Barbara où, petit à petit, j'intéresse au projet des personnes impliquées dans les différents postes d'une entreprise.

Plusieurs prototypes seront créés en Californie ainsi que la mise au point de systèmes de moulage novateurs; de nombreux contacts sont pris auprès des "risqueurs" de capitaux.

En 1987, je décide de repartir pour l'Europe et le projet ne suit pas son cours en Californie. Etonnamment, plus de vingt ans après, le concept reste résolument contemporain.

De retour en France, je deviens journaliste au "Sport".

Je (re)pars ensuite pour le Pays Basque -région dans laquelle le catamaran a été inventé et où plusieurs prototypes ont été réalisés et essayés- et où je développe le projet de commercialisation à l'échelle européenne d'un antimite naturel fait d'essence de cèdre. J'ai en charge le marketing, la communication et la commercialisation.

Je crée ensuite, toujours au Pays Basque, une entreprise d'édition et de commercialisation d'objets.

Puis, je travaille en tant qu' indépendant au développement commercial de la première huile végétale pour moteurs.

Ensuite, je crée une entreprise en Bulgarie dans le but de commercialiser en France les excellents vins bulgares.

Après cela, je co-crée Consumer Health Research Europe, société licenciée pour l'Europe pour la commercialisation d'un produit qui retire les résidus de pesticides de la surface des fruits et légumes. Cet excellent projet ne sera pas vu d'un très bon œil par certains dans notre pays champion du monde toutes catégories de l'utilisation de ces substances létales... L'entreprise devra mettre la clé sous la porte malgré des investissements relativement lourds.

Je crée ensuite "Artdoise", entreprise de design et de commercialisation d'objets et de mobilier contemporains en ardoise. Je décide de cesser l'activité en dépit d'une notoriété allant croissant, du fait que mes aptitudes de gestionnaire ne permettent pas au projet de rencontrer le succès escomptable et aussi pour me consacrer à mon travail artistique, initié dans le courant des années 80.

Je suis aussi intermédiaire dans un projet pharmaceutique faisant intervenir des procédés extrêmement novateurs.

Je cherche un repreneur pour Artdoise, projet dont le potentiel a été démontré, à une petite échelle, durant plus de deux ans.

Par ailleurs, je suis à la recherche d'un éditeur de mobilier contemporain pour mes créations de meubles.

www.igorgaignault.eu
www.artdoise.com

Mes compétences :
Design
Art contemporain

Entreprises

  • Igor Gaignault ARTDOISE - Ex-gérant

    maintenant

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau