Menu

Jean-Claude WEBERT

GONFARON

En résumé

Personnel:
Je suis marié, j'ai deux enfants de 20 et 15 ans. J'habite dans le centre var à la campagne, je suis propriétaire de ma maison.

professionnel:
1985 à 2004
marine nationale au sein des forces sous-marines dans le milieu de l'électrotechnique et l'instrumentation nucléaire, navigation inertie, détection incendie voie d'eau...

2004 à 2006
cégélec en tant que chef de chantier électricité dans le secteur de la réparation navale sous-marine, pour une durée de # 18 mois:
-définir les phasages et les tâches pour préparer les démontages et remontages.
-organiser les envoies en atelier, expertises, rédiger les procédures de qualification en atelier, les éssais particuliers.
-rédiger les dossiers de réception d'équipements
-confection de connecteurs immergés courants faibles.


2006 à 2008:
technicien en électricité, électrotechnique dans les secteurs de la réparation navale de plaisance de grand luxe, collectivité territoriale, sociéte agroalimentaire dont l'activité principale se fait à l'export (Emirat Arabe Unis, Pakistan)

2008 à 2009:
technicien en électronique et électrotechnique secteur de la réparation navale de commerce et de guerre, pont et machine. Travaux neufs, remise à niveau, travaux de maintenance. Activité en france et étranger (algérie)
Algérie: rénovation d'un système de navigation pour 16 unité navigantes de conception Russe, Chinoise et Britannique:
"microtechnica( transmission synchros électrique)" pour un système "Raytheon Anschüss "( transmission RS 422, convertisseurs numériques analogiques 110V 50HZ et 400HZ)

France: travaux de maintenance sur systèmes de:
-sécurité diésel de propulsion Oil Mixted Diesel Graviner de type MK5 et Schaller.
-régulation de la viscosité du fioul lourd alimentant des diésels de propulsion.
-remise à neuf de l'instrumentation de deux diésels générateurs.



depuis début 2009:
technicien sav dans le secteur de l'industrie de l'énergétique ( chaudières industrielles à vapeur, à eau chaude, à fluide thermique, traitement de l'air, traitement de l'eau).

Entreprises

  • Babcock-Wanson - Technicien

    2009 - 2009 Maintenir des systèmes de transformation d'énergie par brûlage de gaz, gaz-oil, fioul.
  • Marine Nationale - Electrotechnicien Instrumentiste

    Paris 1985 - 2004 Missions:
    Dans le cadre d'affectation en unité navigante sous-marine de combat
    1-Assurer la disponibilité d'une usine électrique( réseaux alternantif/réseaux continus)
    2-Suivre les informations délivrées par un système de navigation par inertie intégré à un système de combat, système de transmissions. Informer la hiérarchie de toute dérive du système et y remédier
    3-Assurer la disponibilité au plus haut degré de sureté de chaînes d'instrumentation d'un réacteur nucléaire embarqué.

    Réalisations:
    Dans le cadre de la conduite d'une usine électrique, les phases conduite à la mer et conduite à quai sont parfaitement dissociées. A quai, les risques sont plus important et nécéssite la rédaction de procédures ponctuelles en cas de perte de courant terre. Associé à cette conduite d'usine électrique, rédaction de consignes provisoires liées à la ventilation de la batterie principale ( risque d'explosion lié à l'hydrogène).
    Dans le cadre de l'exploitation du système de navigation, la réalisation principale est l'enrichement d'un guide ce conduite du système de navigation par inertie. La navigation sous-marine étant remplie d'embuches, les anomalies géodésiques locales, magnétiques locales et les phénomènes de courants marins perturbent directement l'inertie par une oscillation de Schuller. En fonction du type de mission, l'acvtion correctrice peut-être simple ou très compliquée.

    Dans le cadre de l'exploitation des chaînes d'instrumentations, les réalisations sont:
    1- rédaction de procédures ponctuelles d'intervention pour dépannage ou dans certains cas de procédures provisoires d'exploitation en situation dégradée, en accord avec l'aspect "opérationnel" et les registres d'exploitation édités par le constructeur et l'instance de sureté nucléaire.
    2- aspect radioprotection: détermination des points chauds en fkux neutrons et gamma à différentes allures allant de 10% à 100% de puissance réacteur. Identification de points chauds, et d'après la dose ou le débit de dose cumulé en neutrons et gamma, détermination du zonage adéquat.

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau