Menu

Jose GRACIA

BORDEAUX

En résumé

Pour une entreprise, engager un consultant ou une société de conseils ou de consultants, ne doit pas être une solution de dernière minute face à une situation d’urgence. Ces derniers doivent être des partenaires stratégiques à part entière. Ils fournissent aux dirigeants de précieux conseils qui les aident à prendre des décisions importantes et à prévoir et anticiper l’avenir de leurs entreprises.

Le consultant en stratégie est au cœur de l'actualité économique, il aide les organisations à modeler leur futur en développant de nouvelles stratégies et en les aidant à faire des choix déterminants. Il accompagne les entreprises et fonds d'investissement dans des stratégies de croissance et de compétitivité durable. Sur chaque mission, il faut cerner les problématiques clients et y répondre de manière individualisée et différenciée.

Auditeur, il faut aimer les chiffres mais pas seulement. Auditer une entreprise c'est aussi et surtout travailler en équipe sur des missions diversifiées, créer une proximité avec le client pour l'aider à répondre à ses problématiques et prendre très tôt des responsabilités grâce à une évolution rapide. Ce rôle va au-delà de l’aspect comptable. L''auditeur doit comprendre l'entreprise dans toutes ses dimensions : son marché, ses produits et services, ses spécificités, ses réactions aux événements d'actualité.

Aujourd’hui, je pense que la proposition d’accompagnement des entreprises par les sociétés de conseil doit s’adapter, sur les points suivants :
 Le transfert des méthodes et l’appropriation : plus que savoir mettre en œuvre des méthodes, et fournir des résultats conduisant à des préconisations, le consultant fait travailler l’entreprise sur son projet et ses décisions. Le résultat produit l’est en majorité par l’entreprise, qui acquiert la capacité d’adapter ensuite son action.
 L’importance du collectif : pour être bien menée, l’action de l’entreprise doit être comprise par tous, et encore mieux, élaborée et décidée avec le concours de tous. L’utilisation d’outils simples et visuels favorisent cette compréhension et ce partage.
 L’importance de la relation et de la connaissance réciproque : le projet est commun, et le consultant y intervient comme partie prenante, avec un rôle particulier lié au recul suffisant qui lui permet d’aider à accélérer la réflexion.
 L’ouverture et la remise en question : pour être capable « d’inventer de nouveaux produits pour de nouveaux clients », chacune des parties est critique sur le travail fait en commun, et est capable de remettre en question les voies suivies, à partir d’observations de terrain. L’utilisation de méthodes qui permettent de s’abstraire des idées préconçues, pour redécouvrir ses clients (ou ses non-clients) participe de cet objectif.

Entreprises

  • JNG CONSULTANTS - CONSULTANT

    2010 - maintenant Que fait un consultant en organisation et en management de projet ?

    Pour beaucoup de personnes, le conseil en organisation et en management est une chose abstraite voire complètement inconnue. Bon nombre d’entre nous se sont un jour trouvés face à des étudiants, ou face à leur famille peinant pour répondre succinctement à cette question « Mais en fait c’est quoi ton métier ? ». Dans la plupart des cas, après nous être échiné à tenter d’expliquer le plus concrètement possible notre métier, nous n’obtiendrons qu’un « ah … ok » perplexe et dans le pire des cas une conclusion du type « ah tu fais de l’informatique alors ! » ou « ah c’est un peu comme la formation / les auditeurs/ … alors ? ».

    Dans ce courrier, nous tenterons de définir simplement notre métier avec des exemples parlants.
    Tout d’abord et en guise d’introduction, il est primordial de ne pas se leurrer, les métiers du conseil sont des métiers exigeants qui impliquent un véritable engagement de la part des consultants.

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau