Menu

Mélanie MARIE-JEANNE

GRENOBLE

En résumé

Mes compétences :
Team Management
Reporting
Data Analysis
Simulations
Communication skills
Project management

Entreprises

  • Université Grenoble Alpes - Chargée d'orientation et d'insertion professionnelle

    2018 - maintenant Accueillir votre parcours
    Construire votre vision professionnelle
    Choisir en conscience
  • Mélanie Marie-Jeanne - Conseillère en symbiose

    Grenoble 2017 - maintenant Conseil en coopération résiliente
    www.melaniemariejeanne.com
  • Nouveaux Rivages - Coordinatrice de projet

    Grenoble 2015 - 2016 www.nouveaux-rivages.com
  • Université Joseph Fourier de Grenoble - Enseignant vacataire

    2011 - 2011 J'ai supervisé les travaux pratiques de spectroscopie atomique de l'IUT de mesures physiques.
  • Institut polytechnique de Grenoble - Grenoble INP - Enseignant vacataire

    Grenoble 2011 - 2011 L'école d'ingénieur Phelma forme également les étudiants du master international North China Electric Power University.

    J'ai élaboré le contenu du module en anglais « Applications non énergétiques du nucléaire », pour un total de 12h de cours-TD..
  • CNRS - LPSC Grenoble - Chargé de Recherche

    2009 - 2012 Le LPSC est un laboratoire de physique du CNRS spécialisé dans l'étude des deux infinis de la nature: l'infiniment petit (plus petit que l'atome) et l'infiniment grand (le cosmos). Son pôle de recherche dans les accélérateurs de particules et les sources d'ions contribue au développement des futurs accélérateurs européens.

    En tant que chef de projet R&D, j'y ai dirigé la finalisation d'un prototype inédit de source d’ions, nommé SEISM, pour le projet européen Beta-Beam à Genève. J'ai animé une équipe de 6 ingénieurs de recherche, ingénieurs d'étude et techniciens. J'ai contribué essentiellement à la validation de la conception, au suivi de la fabrication, et à la mise en place des programmes de tests de ce prototype.

    En parallèle, j'ai monté une nouvelle équipe locale de 8 personnes réparties dans quatre services techniques différents pour développer la ligne de faisceau verticale de l'accélérateur SPIRAL2 à Caen. Notre mission consistait à consolider la phase d'étude et à dimensionner les ressources de la phase de construction. J'ai pris part à la vérification des calculs d'optique faisceau et j'ai défendu la prise en charge du projet au niveau du laboratoire.
  • CERN - ISOLDE - Associé doctorant

    2006 - 2009 Au coeur de l'organisation européenne pour la recherche nucléaire - le CERN, ISOLDE est une installation produisant des faisceaux d'ions radioactifs pour les expériences de physique.

    En tant que chef de projet R&D, j'y ai développé une expérience de multi-ionisation de faisceaux en ligne pour préparer leur utilisation à plus haute énergie dans des accélérateurs. Notre équipe réduite à 2 ingénieurs de recherche a régulièrement suscité la coopération d'autres laboratoires afin de proposer des développements instrumentaux et des applications.

    J'ai notamment assumé le rôle de porte-parole d'une nouvelle expérience d’astrophysique en collaboration avec des chercheurs de 6 instituts européens.
  • CNRS - LPSC Grenoble - Ingénieur de recherche

    2005 - 2006 Le LPSC est un laboratoire de physique du CNRS spécialisé dans l'étude des deux infinis de la nature: l'infiniment petit (plus petit que l'atome) et l'infiniment grand (le cosmos). Son pôle de recherche dans les accélérateurs de particules et les sources d'ions contribue au développement des futurs accélérateurs européens.

    En tant que chargé d'étude, j'y ai mesuré les performances d'une source d'ions à la résonance cyclotronique électronique dans un mode de fonctionnement pulsé encore mal connu, dit de "pré-décharge". Travaillant en binôme avec un ingénieur de recherche, j'ai contribué à définir expérimentalement les plages de fonctionnement du système.
  • CERN - ISOLDE - Stagiaire ingénieur

    2005 - 2005 Au coeur de l'organisation européenne pour la recherche nucléaire - le CERN, ISOLDE est une installation produisant des faisceaux d'ions radioactifs pour les expériences de physique.

    En tant qu'ingénieur d'étude, j'ai contribué à développer, installer et tester le dispositif de stabilisation en température d'un spectromètre de masse de précision utilisé pour la recherche en physique. Intégrée à une équipe de 3 ingénieurs physiciens, nous n'avons pas compté les heures pour tenir les échéances de l'expérience.
  • Australian National University - Stagiaire ingénieur

    2004 - 2004 Le département de sciences physiques et d'ingénierie de l'université nationale d'Australie compte un service de recherche en physique nucléaire.

    En tant qu'ingénieur d'étude, j'y ai simulé un dispositif de détection de particules (des électrons de conversion) pour une expérience de physique nucléaire. J'ai également contribué aux étapes suivantes du travail expérimental par la mise en place de l'expérience et l'analyse des données.
  • WIKA - Stagiaire ingénieur

    2003 - 2003 WIKA est une entreprise spécialisée dans la mesure de pression, de température, de niveau et de débit.

    En tant qu'ingénieur d'étude, j'y ai testé la fiabilité de la technique de fabrication des capteurs sur cellules de céramique. J'ai rendu compte de mes résultats et proposé des solutions pour améliorer le procédé.

Formations

Réseau