Menu

Pierre GARCIA

LONGWY

En résumé

J'ai ete recruté au sein du LCSB, en qualité de collaborateur scientifique pour y établir une plateforme de neuropathologie afin d'étudier des modèles murins d'Alzheimer, Parkinson et de Démence a corps de Lewy. J'ai développé une technique dánalyse histologique qui peut substitutuer la stéréologie non biaisée( 5 a 6 fois plus rapide et qui a un cout diminué d'environ 95%). Je suis également en charge de la gestion technique des infrastructures du laboratoire, de la gestion du personnel scientifique (thésard, postdoc). Je suis également co-coordinateur dans des projets internationaux (Helholtz Center Munich /Braunsweig; DZNE Bonn) et impliqué dans la direction scientifique de mon équipe. Mon contrat dans mon institution se terminera en 2018.

Je suis actuellement en CDD et je recherche dans mon temps libre a exercer une activité de consultant ou à obtenir un poste stable CDI en recherche neuropathologie.

Mes thèmes de prédilection, variés, sont : le fonctionnement des substrats neurobiologiques des Mémoires, les maladies neurodégénératives, l'étude de la neurogénèse hippocampique, l’épileptogénèse, ainsi que les modifications sous-jacentes à l’établissement des maladies mentales humaines (addiction, schizophrénie, dépression ou TOC). La compréhension de ces phénomènes à tous les niveaux (génétique, moléculaire, subcellulaire, synaptique et cellulaire, réseaux neuronaux et gliaux, fonctionnel…) est un challenge qui me passionne et constitue ma principale motivation.
Fort d'une expérience dans l'étude des mémoires, je maitrise des outils clés d'investigations in vivo tels que la chirurgie stéréotaxique chez le Rongeur, diverses méthodes de prélèvements tissulaires, et l'étude fonctionnelle du cerveau en combiant des approches de différente nature: comportementales, histologiques biochimiques,transcriptomiques et métabolomiques.
Ma curiosité de la compréhension des mécanismes intimes des mémoires aux niveaux structural (substrat =cerveau), moléculaire ou génétique, m'a orienté vers un sujet de thèse traitant des dysfonctionnements de la mémoire dans le cadre de la Maladie d'Alzheimer au sein d'une équipe spécialisée sur les interactions Lipides-Neurodégénérescence. Au cours de cette Thèse, j'ai axé ma recherche sur la démonstration de la preuve de concept qu'il était possible de désigner des approches neuroprotectrices efficaces non basées sur la modification de la pathologie amyloïde. L'aspect target validation-neuroprotection m'a enormement plu et j'ai ainsi souhaité continuer dans le développement de strategies neuroprotectrices dans le cadre des maladies neurodegenerative.
Ainsi j'ai été engagé comme chercheur en pharmacologie dans une startup de l'Université de Luxembourg, Axoglia Therapeutics. Mon rôle était de développer des modèles in vivo de Maladie de Parkinson et de désigner les études visant a demontrer le potentiel neuroprocteur des composés screenés in vitro par la firme. Toutefois après un an, la societe a deposé le bilan.

Je suis très désireux d'apprendre l'Electrophysiologie aussi bien in vitro qu'in vivo. En terme technique, je suis également intéressé par l'apprentissage des outils de Biologie Moléculaire en général et de Génétique Moderne (transgénèse et vecteurs modifiés), Imagerie Dynamique (calcique, confocale 4D) et Microscopie Electronique, Investigation chez l’Homme (EEG, stimulation magnétique transcranienne, IRMf, PET scan, prélèvements).

LANGUES :Anglais courant lu ecrit parlé,rudiments d’Allemand et d’Espagnol oral.

Mes compétences :
Biologie
Biologie moléculaire
Chirurgie
Imagerie
Immunohistochimie
Neurosciences
Recherche
Biochimie
Gestion budgétaire
Communication orale
Logistique
Gestion de projet
Coordination de projets
Gestion d'équipe
Communication externe
Communication écrite

Entreprises

  • Université du Luxembourg - Collaborateur scientifique (PostDoc)

    2013 - 2018 Development of Neuropathology Platform, PD-AD model development and implementation, histological sampling and measures, in charge of granted projects realization and paper writing.
  • Axoglia Therapeutics - Chercheur en pharmacologie

    2012 - 2013 Developpement de modeles Parkinson, étude in vivo de neuroprotection (test de composés, validation de cibles thérapeutiques), caracterisation/analyse histologique. Responsable de projet (grant MJFox)
  • EA Lipidomix - Doctorant

    2007 - 2011 Débutée en 2007, la thèse que j'ai réalisé porte sur la validation fonctionnelle d'une stratégie thérapeutique prévenant les déficits cognitifs dans des modèles murins de la Maladie d'Alzheimer.
  • INSERM U588 - Stagiaire de Master 2

    2006 - 2006 Janvier-Juin 2006 : Stage de Master 2 « Etude de l’activation des néoneurones hippocampiques par un apprentissage spatial ».
    Pour explorer cette thématique, nous avons étudié l’activation des néoneurones BrdU-immunoréactifs en réponse à un apprentissage spatial (dans la piscine de Morris) en visualisant un marqueur d’activité cellulaire : la protéine Zif268. En prenant avantage de l’existence chez les « rats vieux » de différences interindividuelles de performances cognitives, nous avons recherché si l’apprentissage spatial recrute et active les neurones formés dans le Gyrus Dentelé de l'Hippocampe quatre mois avant l’exposition à l’épreuve et si cette activité dépend du statut cognitif des animaux.
    Ce stage a été effectué sous la direction du Dr. MF. Montaron, au sein de l'équipe Abrous de l’Unité INSERM 588 (Laboratoire de Physiopathologie du Comportement, directeur PV. Piazza, Institut François Magendie, Bordeaux 2).
  • CNRS UMR5106 - Stagiaire de Master 1 (TER)

    2005 - 2005 Avril-Mai 2005 : Stage TER de Master 1 « Contribution de la voie de signalisation MAPK/ERK à deux tâches de mémoire de travail et de référence dans le labyrinthe aquatique de Morris ».
    Nous avons recherché dans quels champs hippocampiques (CA1, CA2,CA3 et gyrus dentelé) la MAP kinase sous sa forme phosphoryllée (forme active) était présente 30min après l'acquisition/maitrise soit d'une tâche de mémoire de référence, soit de mémoire de travail en piscine de Morris. Cette étude réalisée grâce à un simple marquage peroxydasique (DAB Nickel) nous a permis de i) déterminer le motif d'activation de la MAPK à 30 min post-acquisition suite a l'accomplissement des tâches, ii)de completer l'étude de la cinétique d'activation de la MAPK après le dernier essai au bout de 7 jours d'entrainement et selon le type de tâche et iii) de compléter l'étude la dynamique d'activation de la MAPK selon la durée d'entrainement et le type de tâche.
    Ce stage a été réalisé sous la tutelle du Dr. N. Mons au sein de l’UMR CNRS 5106 (Laboratoire de Neurosciences Cognitives,directeur G. DiScala, Bordeaux 1).
  • CNRS UMR5106 - Stagiaire de DEUG

    2003 - 2003 Février-Mai 2003 : Stage long de DEUG « Etude comparative de la vitesse d’acquisition des épreuves de mémoire de référence et de travail lors du vieillissement chez la Souris ».
    Nous avons participé à la mise au point du protocole d'utilisation d'un labyrinthe à 5 bras permettant d'utiliser celui-ci comme test de mémoire de référence ou de travail avec la souris C57black6. L'utilisation de différents protocoles de manipulation (protocole correctif ou non-correctif)sur 2,3 ou 5 bras ainsi que d'animaux jeunes et vieux nous a permis de determiner que i) les animaux vieux apprennent quantitativement (ie une tache de mémoire) aussi bien que les animaux jeunes mais ii) qualitativement moins (ie vitesse d'acquisition et flexibilité moindre)
    Ce stage a été réalisé en binôme avec un étudiant gallois et sous la direction du Dr. TP. Durkin au sein de l'équipe Jaffard de l’UMR CNRS 5106 (Laboratoire de Neurosciences Cognitives, directeur G. DiScala, Bordeaux 1).

Formations

Réseau