Menu

René SAUVAGET

PLOUFRAGAN

En résumé

Je suis retraité du milieu hospitalier et du journalisme. Veuf (6 enfants) remarié(4 enfants) toujours actif et concerné. La politique m'intéresse beaucoup mais plus comme un observateur, un critique (constructif) ou un conseiller que comme un représentant.Donc je n'ai jamais cherché à être élu Je suis fédéraliste. Ma grande passion, c'est l'écriture (tous genres).J'aime plein de choses par ailleurs, mais au fond çà n'importe qu'à moi. A part çà, je suis plutôt sympathique (c'est vrai), Je pense que j'ai oublié d'être bête (mais tout est relatif et je dois être débile auprès d'un prix nobel de physique par exemple.)J'aime les gens et ja suis toujours heureux d'entrer en contact avc des personnes de bonne volonté; souhait à la fois désintéressé (je ne demande rien) et malgré tout égoïste: ces gens -là m'apportent beaucoup. J'aime cette pensée de Saint-Exupéry :"Je suis celui qui s'est émerveillé des hommes". C'est aussi mon cas. Ce qui m'apporte de l'enthousiasme. Tant que j'aurai cette faculté, je ne serai pas vieux dans ma tête. Donc je reste jeune. Après tout je n'ai que 57 ans (dans le désordre). A vous lire si vous êtres intéressé. Côté études j'ai tâté un peu de tout. A vrai dire je n'ai toujours pas cessé d'étudier. A côté des lycées et universités '-qu'il m'est quand même arrivé de fréquenter- il y a eu les cours du soir, les formations professionnelles, les stages, séminaires etc. Et surtout il y a la grande école de la vie avec ses rencontres, ses discussions, ses voyages, ses études (y compris par correspondances), les livres, -j'ai toujours été" un grand "liseur", les projets et les rêves. Plus tout le reste. Et maintenant internet, formidable moyen de contacts, de connaissances et de culture. Je n'ai certes pas réalisé le quart de la moitié de ce que j'aurais voulu faire, mais je suis fier de pouvoir dire :"Ce que j'ai fait, je l'ai bien fait. Pardon, :Ce que je fais, je le fais bien." Car j'espère bien pouvoir continuer -et m'améliorer- longtemps encore. Vous m'y aider tous, chacun à sa façon. Contrairement à ce qu'affirment certains, on ne se fait pas tout seul et moi je dois beaucoup aux autres. Même si je ne suis pas grand chose au fond (je veux dire quelque d'important. Sauf pour ceux qui m'aiment. Et que j'aime) mes rêves sont grands "et, comme Aymerillot, le petit compagnon que disait Victor Hugo :"tout le grand ciel bleu n'emplirait pas mon coeur."

C'est pourquoi :"Et même quand je perds et même si je doute/ Je trace mon destin tout au long de la route/ Je ne le subis pas et n'en ai pas rancoeur/ Mon moral est toujours un moral de vainqueur.

Mes compétences :
Création
Écriture
Relationnel
Imagination
Politique

Entreprises

Pas d'entreprise renseignée

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau