Menu

Sauter PATRICK

EVETTE SALBERT

En résumé

A la fin de mes études, je suis parti en Côte d'Ivoire dans le cadre d'un projet de développement ce qui correspondait tout à fait à mes projets. En effet, j'ai choisi de faire des études agricoles afin de partie dans les pays en voie de développement.
après ces deux années et demi passée dans de projet je suis revenu en France 04 années pour y parfaire ma formation et travailler dans un centre de gestion agrée dans la Somme.
Je suis ensuite reparti en Afrique où j'y séjourne en permanence depuis novembre 1986. J'y ai occupé divers postes : 05 ans au Togo en tant que coordinateur régional du programme alimentaire mondial ; 07 ans au Burkina Faso en qualité de responsable du programme des volontaires européens + 04 années supplémentaires comme responsable pour le secteur gestion des ressources naturelles.

Ensuite de 05/2002 à 02/2009 j'ai occupé le poste de coordinateur du secteur développement rural ainsi que du secteur gestion civile de la paix. Au cours de cette mission j'ai été également chargé de supervisé de 2007 à 2008 le secteur promotion de la démocratie englobant la gestion communale et la promotion de la société civiles au Niger.

Je suis à nouveau au Burkina Faso pour des fonctions similaires depuis le 01/03/2009.

Tout au long de ces années j'ai acquis une solide expérience en matière d'animation et promotion du secteur rural, en management d'équipe et de projet tant dans le cadre de la gestion et valorisation des ressources naturelles, la prévention des conflits, l'accompagnement des collectivités territoriales décentralisées.

Mes compétences :
Agriculture
Agronomie
Microfinance
Gestion et management de projet
Marketing

Entreprises

  • GIZ Burkina Faso - Conseiller technique en appui organisationnel et en promotion des filières

    2009 - maintenant Appui conseil
    Analyse organisationnellle et plan de renforcement des capacités
    Analyse et promotion des chaînes de valeurs ajoutées
    Encadrement d'une équipe pluridisciplinaire
  • DED (Niger) - Responsable secteur développement rural et gestion civile de la paix

    2002 - 2009 Accueil et suivi d'une équipe de 15 Assistants techniques du Deutscher Entwicklungsdienst (DED) sur le plan technique. Contrôle des comptabilités et gestion de 05 projets dans le cadre des accords du DED avec les partenaires de développement (GTZ, KFW, DANIDA, etc.).

    Membre du comité de pilotage du programme "Lutte contre la pauvreté en Milieu Rural" de la coopération nigéro-allemande : réactualistion du plan d'opération, l'élaboration de stratégie et démarche d'intervention, mission de suivi sur le terrain, etc.

    Recherche de nouveaux projets, montage des dossiers de financement et négociation des accords cadres entre le DED, les partenaires financiers et techniques.

    Elaboration des planifications, modérations des ateliers de réflexion, appui conseil au niveau des projets sur les méthodes et la mise en place de systèmes de suivi et évaluation.

    Participation aux réflexions et adaptation du dispositif juridico-politique du Niger dans le cadre de la décentralisation et des droits fonciers.
  • DED (Burkina Faso) - Chargé de programme secteur développement rural

    1998 - 2002 Accueil et suivi de 18 Assistants techniques du Deutscher Entwicklungsdienst (DED) sur le plan technique. Contrôle des comptabilités et gestion de 08 projets dans le cadre des accords du DED avec les partenaires de développement (DWHH, GTZ, KFW, etc.) et de coopération décentralisée (association allemande et française).

    Recherche de nouveaux projets, montage des dossiers de financement et négociation des accords cadres entre le DED, les partenaires financiers et techniques.

    Elaboration des planifications, modérations des ateliers de réflexion, appui conseil au niveau des projets sur les méthodes et la mise en place de systèmes de suivi et évaluation.
  • AFVP/DED (Burkina Faso) - Coordinateur programme VED

    1991 - 1997 Accueil et suivi de 20 volontaires sur le plan administratif et technique. Gestion du budget de fonctionnement dans le cadre des actions du programme VED.

    Renforcement des relations avec les partenaires de ce programme et recherche de nouveaux axes de collaboration avec d'autres organismes de développement, augmentation du nombre de volontaire (passage de 7 à 22 au cours de la période).

    Elaboration de document de projet et recherche des financements avec orientation du programme vers les domaines suivants : Développement local (appui aux organisations burkinabé),Appui aux filières commercialisations (poisson, légumes, etc.)

    Responsable du suivi et de l'exécution de trois projets de développement local (renforcement des structures locales, appui à la planification et au montage de dossiers de financement, formation à la gestion, etc.).
  • Programme alimentaire mondial (PAM Togo) - Coordinateur régional

    1986 - 1990 Développement de l'appui du Programme Alimentaire Mondial (PAM) vers des actions visant à une meilleure valorisation du travail des paysans (mise en place de 60 banques de céréales avec constitution du stock de départ et appui à la gestion; appui à la constitution ou à la consolidation du fond de roulement dans 45 groupements agricoles)

    Animation et encadrement technique auprès des communautés rurales des trois régions du Nord Togo pour les aider à réaliser des puits (200), des écoles (34 selon les techniques alternatives), l'ouverture (130 Km) ou l'entretien de pistes rurales (600 Km), en utilisant au maximum la main d'œuvre locale.

    Responsable de la gestion, de la distribution et de la protection de plus de 6500 tonnes d'aide alimentaire pour une valeur estimée à 450 millions de Fcfa (de 86 à 91).
  • SODEPRA (Côte d'Ivoire) - Responsable secteur

    1979 - 1982 Formation des éleveurs (150 exploitations ovines) et des encadreurs (75) dans le centre du pays sur la conduite des troupeaux de moutons (hygiène, alimentation, reproduction, etc.).

    Organisation du centre d'élevage de Bouaké avec un troupeau de 500 à 700 brebis en permanence (animaux prévus pour la constitution de noyaux d'élevage chez les éleveurs pilotes), un parc à béliers (50 en moyenne) pour la reproduction dans les élevages encadrés par le projet. Suivi de deux essais d'embouche de mouton sahélien afin d'évaluer l'intérêt économique d'une telle pratique.

Formations

Réseau