Menu

Christian-Marcel CHAUVET

YVES (17340)

En résumé

Référentiel de compétences

1. Expertise.
11. Logistique pétrolière / Transport hydrocarbures.
- Connaissance des différentes dimensions de la logistique opérationnelle. (Ressources, transports, réseaux, entrepôts, emballage, stock, distribution, etc.)
- Connaissance de la réglementation relative au transport des marchandises dangereuses.

12. Maintenance des matériels.
- Connaissance des principes de maintenance préventive et curative des équipements.
- Connaissance de la politique d'approvisionnement et de gestion permettant de pallier et de prévenir tous les dysfonctionnements techniques.

2. Compétences techniques.
21· Développement des ressources humaines.
- Connaissance des politiques et des enjeux relatifs aux processus de recrutement, de gestion de carrière, de formation, de gestion des départs et des mobilités, etc.
- Connaissance de l'utilité et du cadre réglementaire associé aux outils de GRH (fiche de poste, référentiel, parcours professionnels, aires de mobilité, VAE).

22· Hygiène / Sécurité / Environnement (HSE).
- Connaissance des procédures et des actions de prévention (exercices incendie, vérifications des équipements…), les contrôles (respect des normes de sécurité…), les études et autres diagnostics permettant d'évaluer et de maîtriser les risques HSE.
- Connaissance de la législation et la réglementation des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE).

23· Qualité.
- Connaissance des normes spécifiques de la distribution pétrolière en matière de sécurité afin d'assurer le respect et l'amélioration de la qualité, de la fiabilité des procédés, des produits et des services.

24· Achats.
- Connaissance des mesures, règles et procédures relatives aux marchés publics permettant de réaliser des achats de biens et de services.

3. Savoir-faire organisationnel et managérial.
31· Direction d’une entité.
- Savoir utiliser l'ensemble des techniques d'organisation et d'administration permettant de gérer une entité (base pétrolière interarmées).

32· Gestion des risques.
- Savoir identifier l'ensemble des impacts organisationnels, humains, techniques, économiques d'un projet, en mesurer les avantages et les inconvénients et leur échelonnage dans le temps.
- Savoir prendre des risques maîtrisés pour prendre des décisions.

33· Management technique d'un métier.
- Définition des enjeux et limitation des risques relatifs à un métier donné.
- Gestion des compétences spécifiques d’un métier (évaluation, fixation d'objectifs, développement par des formations appropriées).

34· Management d'équipes diverses.
- Savoir diriger, guider, impliquer et motiver des équipes pour atteindre les objectifs fixés dans des contextes variés et dans le respect de la diversité des collaborateurs.
- Savoir évaluer les résultats et proposer si nécessaire, les actions correctives adaptées à l’atteinte des objectifs.
- Savoir déléguer son travail à des collaborateurs et contrôler.

35· Gestion d'une situation de crise.
- Savoir organiser des moyens en situation de crise.
- Savoir faire preuve de réactivité face à des situations d’urgence.

36· Direction de projets.
- Savoir analyser le fonctionnement d'un futur projet au plan technique, financier, organisationnel pour planifier la réalisation et les recherches de solution.
- Savoir concevoir une organisation en rassemblant les moyens financiers, matériels et humains à partir des objectifs fixés.
- Savoir élaborer une stratégie permettant de définir l'objet, les objectifs et les moyens pour réaliser son projet et le faire partager avec son équipe.

37· Développement durable
- Savoir prendre en compte les problématiques économiques, sociale et environnementale dans la réalisation de ses activités courantes et de ses projets.
- Savoir gérer des projets sur des installations classées protection de l'environnement.

38· Conduite du changement.
- Savoir faire évoluer une organisation et accompagner les hommes dans des contextes d'évolution profonde tout en maintenant une continuité et une qualité de service.

Mes compétences :
Approvisionnement et achats
Maintenance automobile

Entreprises

  • Chauvet Consultant (Auto-entrepreneur) - Consultant logistique pétrolière

    2011 - 2013
  • Tribunal administratif de Versailes - Commissaire-enquêteur

    2011 - 2015 http://www.calameo.com/accounts/103129
  • Ministère de la Défense - Armée de Terre - Conseiller soutien pétrolier de l'EMAT

    Paris 2007 - 2010 Je possède une solide expérience en logistique pétrolière militaire dans les domaines suivants :

    1. Préconisations d'utilisation et de contrôle des carburants et des ingrédients, en tenant compte des spécificités logistiques militaires.

    2. Conseil en gestion et entretien des stations-service, des matériels et véhicules pétroliers.
    (Approvisionnement, stockage, environnement [ICPE], distribution, comptabilité et entretien des installations et des matériels, réalisation et gestion d’un parc de camions-citernes.)

    3. Conseil en gestion comptable et physico-financière des carburants. (Suivi des crédits « produits pétroliers » de l’armée de Terre, dans le cadre de l’organisation financière de l’État.)

    4. Conception et anticipation d’un soutien pétrolier opérationnel en projection.
  • Base pétrolière interarmées - Directeur

    2004 - 2007 Réalisations significatives.

    1 - Réorganisation de la formation professionnelle suite au retour d’expérience des échecs des engagés volontaires dans le cadre de la formation militaire initiale, des spécialités pétrolières et de l’apprentissage de la conduite de camion-citerne.

    Mise en place d’un encadrement permanent (au moins un an), motivé et compétent afin de favoriser l’intégration des recrues, d’améliorer la connaissance mutuelle et d’éviter les écueils dus à la durée du cycle de formation (12 à 14 mois) et au niveau professionnel requis.

    Définition d’un parcours deuxième chance, en cas d’échec, afin de favoriser l’acquisition de compétences nouvelles et de valoriser l’attractivité du métier de pétrolier militaire (avancement, affectation).

    2 - Dans le cadre de la gestion des départs des engagés volontaires (non-renouvellement de 80% des contrats à court terme), définition d’une méthodologie volontariste de choix comme aide à la décision.

    Détermination de critères objectifs, multiples et pondérés permettant de conserver sous contrat les meilleurs des personnels en cause.
    (Résultats individuels dont la réussite aux examens, aux stages, aux tests sportifs ; manière de servir dont les dernières notations, les punitions, le potentiel sous-officier et l’avis du N+1 ; aptitude médicale.)

    3 - À partir d’objectifs fixés (moyens financiers en baisse de 5%, déflation du personnel d’encadrement de 10%), prise en compte réussie de nouvelles missions (accroissement du volume d’engagés volontaires mis en formation, durcissement de la préparation opérationnelle) en rénovant l’architecture interne par réorganisation et optimisation des moyens et des structures existants au sein de l’établissement.

Formations

Réseau