Menu

Frederic VENTRE

PESSAC

En résumé

Touche-à-tout passionné par le management des PME, j'ai longtemps partagé mon temps entre la formation professionnelle continue en stratégie et finance pour le compte de First Finance Paris ; mon mandat d'élu local (Adjoint au Maire de Sainte Eulalie 33560, chargé des Finances) ; un rôle de Family Officer / "homme de confiance" pour trois riches entrepreneurs ayant très bien réussi dans leurs affaires ; et quelques missions de conseil "résiduelles" : conseil en fusions & acquisitions, conseil en gestion privée et ingénierie patrimoniale, et conseil en développement et stratégie de l'innovation pour un groupe hexagonal de distribution spécialisé dont le siège est en Gironde.

Mais depuis 2012, je porte un projet dans l'agro-alimentaire, qui me passionne. Avec le soutien de BPI France, de la Région Aquitaine, et de plusieurs amis, j'ai pu constituer une équipe pluri-disciplinaire talentueuse dont je suis très fier.YOOJI à démarré en septembre 2012 sur les chapeaux de roue en s'installant sur l'Agropole d'Agen. Premières mises en marché mai 2013. Aujourd'hui 60 points de vente. Objectif 150 pour la fin de l'année !
Vers l'infini et au-delà comme dit l'autre ;)

Mes compétences :
Conseil
Marketing
Direction générale
Fiscalité
Finance
Transmission
Management
M&A
Formation
DAF
Entrepreneuriat
Levée de fonds

Entreprises

  • Yooji - Président et fondateur

    PESSAC 2012 - maintenant Agro alimentaire : aliments surgelés en petites portions pour les bébés à partir de 4/6mois
    Fabrication sur l'Agropole d'Agen.
    https://www.facebook.com/YoojiBabyFood
    www.yooji.fr
  • RCR GROUP - Directeur Administratif et Financier

    2009 - 2011 Directeur Administratif et Financier depuis novembre 2009 d'un groupe bordelais riche de 550 hectares de vignes, je dirige une équipe de 7 collaboratrices responsable, notamment, de l'administration des ventes, de la comptabilité et des RH.
    Dès mon arrivée, j'ai dû construire un modèle financier bottom-up extrêmement précis et détaillé qui a permis d'établir le Business Plan 2010-2013 reflet de la profonde rupture stratégique mise en oeuvre depuis 2008 par la nouvelle Direction : vente directe en bouteilles des vins de nos propriétés (2,5 à 3 M de cols par an) plutôt que vente au négoce de place en vrac comme cela se faisait depuis l'origine du groupe. Ceci pour capter une plus grande part de la chaine de valeur, mais aussi pour pallier à l'inefficience, pour ne pas dire la déficience, du négoce bordelais, qui croule sous les stocks et les dettes actuellement...
    Recherche de financements bancaires, remise à plat intégrale de la couverture assurance (extension de la RC Vins, mise en place de polices d'assurance prospection, assurance marchandises transportées, RC dirigeants, etc.), réorganisation des équipes, extension des bureaux du siège (+ 200 mètres carrés) y compris téléphonie informatique mobilier et décoration, reprise des RH suite au départ en retraite d'une collaboratrice spécialisée dans ce domaine en avril 2010...
    Les sujets ne manquent pas !
    D'autant que je dois remplir ces missions dans le cadre d'un temps partiel à 60%...
    Une nouvelle étape extrêmement enrichissante à tous points de vue, après la banque (1993-2006) puis le conseil (2006-2009).
    Un tremplin vers une nouvelle aventure entrepreneuriale ? Probablement !
  • Mairie de Sainte-Eulalie (33560) - Maire Adjoint aux Finances

    2008 - 2014 Sainte Eulalie... petite commune de 4700 habitants à 10 minutes de Bordeaux. Une des plus proches à ne pas faire partie de la Communauté Urbaine de Bordeaux, mais de la Communauté de Communes de Saint-Loubès.
    Un très grand Leclerc + zones commerciales... et juste en face, LA copropriété privée la plus paupérisée et la plus dégradée d'Aquitaine. De sorte que Sainte Eulalie est la plus petite commune de France à être le siège d'une opération de rénovation urbaine financée par l'ANRU ! Budget total : plus de 60 M€ TTC !
    Notre équipe, menée par Hubert Laporte, a remporté les élections en mars 2008 dans un climat d'affrontement PC (sortants) / PS, en jouant la carte de la proximité, de l'ouverture (sans étiquette, nous nous considérons et sommes considérés comme des sympathisants de droite mais comptons dans nos rangs des militants PS convaincus - mais désormais "décartés"), de la compétence (à chaque "portefeuille", un profil d'adjoint pouvant revendiquer une réelle légitimité dans le domaine...).
    Et de quelle manière ! Près de 50 % au premier tour et plus de 60 % au second !
    Dès notre arrivée, nous nous sommes consacrés au bouclage de l'opération de rénovation urbaine, sujet phare de la campagne. Non sans mal ! Après avoir obtenu l'accord de financement de l'ANRU, il nous a fallu batailler ferme avec le Conseil Général, dont la vision du projet divergeait sensiblement de la nôtre (euphémisme). Mais finalement tout est bouclé. La rénovation urbaine est en marche. Et donc la mixité sociale !
    Nos priorités vont maintenant, en plus de gérer ce projet pour le faire aboutir dans les délais (démolition des "barres" pour 2013), à la construction d'un mur anti-bruit, à la création d'un marché hebdomadaire, au développement de zones d'activités économiques, à l'émergence d'une nouvelle zone commerciale, au déplacement vers le centre de la commune de la halte TER pour l'heure excentrée du fait qu'elle est partagée avec la commune voisine (CUB) de Carbon Blanc.
    Les sujets ne manquent pas...
  • First Finance - Formateur indépendant "free-lance"

    PARIS 2008 - maintenant Depuis 2008, je forme pour le compte de la société First Finance, "major" de la formation professionnelle continue en finance, des banquiers plus ou moins expérimentés issus des plus grands réseaux : SocGen, HSBC, Natixis,...
    Formations "intra" ou catalogues, selon les cas.
    J'ai eu à préparer les supports de la plupart des sujets que j'ai eu à traiter, notamment : LBO et private equity, modélisation avancée avec Excel en corporate finance, valorisation d'entreprises, stratégie financière,...
    Cette expérience m'a ouvert sur la pédagogie, m'oblige à me tenir constamment en alerte des dernières avancées en finance et stratégie (je suis un lecteur assidu de la Harvard Business Review et un assez bon client d'Amazon...), m'amène à rencontrer des collaborateurs de différents réseaux bancaires, parfois issus d'horizons culturels différents (Marocains, Chinois...).
    Chaque séminaire étant noté, je peux apprécier la pertinence de mon exposé, sa clarté, l'atteinte des objectifs pédagogiques. Plutôt pas mal pour l'instant (toujours entre 4 et 5 sur 5 depuis plus de 2 ans !).
    Cette activité ne me prend qu'un à deux jours par mois en moyenne, en général sur Paris, parfois en régions voire à l'étranger. Mais c'est devenu comme un point fixe sur l'horizon, une parenthèse dans mon agenda mensuel qui m'amène à travailler et réfléchir autrement. J'aurais du mal à arrêter complètement si mes autres activités professionnelles venaient à l'exiger.
    Depuis fin novembre 2009, j'ai fait la démarche de m'enregistrer auprès de la Région Aquitaine pour être reconnu comme un professionnel de la formation professionnelle continue "de plein exercice".
  • Butterfly Open Finmarket S.C.S. - Gérant

    2007 - 2013 Butterfly Open Finmarket est filiale de Fintesis. Elle a vocation à héberger une activité de conseil en gestion privée à destination des dirigeants de PME.
    Cette activité est de fait très complémentaire des métiers exercés par Fintesis. 1° Etant donné la prépondérance de leur outil professionnel dans le total de leur patrimoine, les dirigeants de PME veulent pouvoir mesurer avec précision l'impact de leurs décisions à la fois sur leur entreprise et sur leur sphère familiale. Ex : donations de droits sociaux en faveur des enfants ou du conjoint, LBO, acquisition d'un bien immobilier professionnel, etc.
    2° Comme ils n'ont ni le temps ni l'envie de "faire leur marché" parmi l'offre de gestion pléthorique à disposition des épargnants français, et qu'ils sont las de devoir changer d'interlocuteur dans leur banque tous les 3 à 5 ans, Butterfly leur propose de sélectionner pour eux ce qui se fait de mieux en matière de placements financiers ou immobiliers, et surtout d'inscrire ces placements sur la "feuille de route" globale qui aura été dessinée ensemble par rapport à leur entreprise et à leur environnement familial.

    Créée début 2007 en partenariat avec le Lyonnais "Expert & Finance", elle est en mesure de proposer une offre complète de contrats d'assurance vie haut-de-gamme, l'accès à plusieurs milliers de SICAV et FCP ainsi que des produits immobiliers de qualité couvrant l'ensemble des régimes de défiscalisation et tout le territoire français, DOM TOM compris.

    Cette création s'inscrit dans le prolongement direct des réformes engagées par la France en matière de gestion de patrimoine : transcription de la directive MIF, création du statut de CIF, encadrement renforcé du courtage en assurance...
    Réformes de nature à développer le conseil indépendant dans notre pays, qui reste très à la traîne par rapport à nos voisins européens : 1 conseiller en gestion de patrimoine indépendant pour 20.000 habitants en France, contre 1 pour 2.000 environ en Italie ou au Royaume-Uni.
  • Fintesis - Fondateur et Gérant

    2006 - 2013 Fintesis est la société de conseil financier stratégique et opérationnel pour la PME et son dirigeant que j'ai fondée début 2006 à Bordeaux.

    Elle cible la PME à la fois trop petite pour s'offrir les services d'un DAF typé haut-de-bilan dans le cadre d'un CDI à temps plein, et trop grosse ou trop impliquée dans une "rupture stratégique" (cession, acquisition, transmission, levée de fonds, alliance non capitalistique majeure etc.) pour s'en passer complètement, ne serait-ce que l'espace de quelques mois.

    A ce jour Fintesis conseille quelques belles PME, basées à Bordeaux mais dont le marché est national voire européen. La taille de ces clients va de 10 à 80 M€ CA, et 1 à 4 M€ de résultat courant avant impôt. A eux tous, ils totalisent un effectif de l'ordre de 500 personnes.

    Les missions confiées répondent à des problématiques variées. Le spectre d'intervention est donc assez large : réflexion stratégique et business planning, renégociation de conditions bancaires d'exploitation, évaluation de cibles d'acquisition, assistance à la négociation en vue d'acquisition ou de levée de fonds, recherche et arrangement de dette senior ou mezzanine, conseil en transmission, ingénierie fiscale, conseil en gouvernance, développement de l'actionnariat salarié...

    Par rapport aux banques d'affaires et aux "boutiques" M&A, le conseil se veut plus large, plus généraliste, moins centré sur la cession ou l'ouverture du capital, donc plus récurrent.

    L'accent est mis sur l'analyse stratégique et l'estimation précise et finement modélisée de la valeur, donc et surtout des leviers de la création de valeur.

    Le conseil se veut aussi très opérationnel : outre le conseil financier à proprement parler, Fintesis se voit confier la conduite globale des opérations, la coordination des expertises nécessaires (expert-comptables, CAC, avocats, notaires, banquiers et autres conseils habituels de l'affaire) et le pilotage de l'agenda du ou des projets.
  • Meeschaert - Directeur, agence de Bordeaux

    2003 - 2006 A la tête d'une petite équipe de professionnels de la gestion privée, j'ai eu pour mission développer le fonds de commerce de la Financière Meeschaert sur Bordeaux et ses "alentours" : Aquitaine, Limousin et les deux Charentes.

    Mon action a principalement visé les chefs d'entreprise et propriétaires de vignobles bordelais, segments relativement peu occupés par l'agence à mon arrivée.

    En valorisant le savoir-faire acquis chez Lazard et Indosuez, et en m'appuyant sur mon réseau relationnel tant régional que parisien, en mettant bien sûr aussi en avant certains atouts spécifiques de Meeschaert, j'ai gagné la clientèle de plusieurs clients ou familles de clients haut-de-gamme ressortissant à ces segments.

    Au cours de ces 3 ans, en marge de ma mission première mais dans le prolongement immédiat de mes postes précédents et comme un préambule à mon évolution à la tête de Fintesis, j'ai eu l'occasion de conduire personnellement de A à Z des opérations de haut-de-bilan et/ou d'ingénierie financière :
    - cession d'actifs forestiers,
    - cession d'un actif professionnel non stratégique dans une situation financière délicate,
    - optimisation de la détention d'un ensemble immobilier professionnel,
    - et surtout "quasi-LBO" portant sur 20 à 30 % du capital d'un groupe pesant 25 à 35 M€ en valeur d'entreprise (sortie de cash et ouverture du capital à des managers en recourant au levier mais sans faire entrer de capital-investisseurs).

    Cette action s'est traduite dans les statistiques de l'agence, qui s'est classé dans les toutes meilleures en termes de production en 2004 et 1er semestre 2006, a réalisé une part très significative des honoraires de conseil de la Maison 2004 et 2005, et finalement retrouvé son rang "naturel" en termes de conservation eu égard au potentiel et au poids de la région Aquitaine.

    En termes extra-financiers, j'ai aussi contribué à développer la notoriété de Meeschaert auprès de nombreux professionnels du droit et du chiffre, et au sein de diverses structures associatives.
  • Lazard - Resp. Développement Sud-Ouest France

    New York 2001 - 2003 Ma mission première consistait à placer l'offre OPCVM de Lazard Frères Gestion (+ fonds de fonds alternatifs de Lazard NY) auprès d'une clientèle d'institutionnels régionaux.

    Mon périmètre d'action couvrait plusieurs régions administratives, en partant de la frontière espagnole et jusqu'à Montpellier, Niort et Limoges, donc bien au-delà du quart Sud-Ouest de la France.

    Pour atteindre mes objectifs, j'ai particulièrement été actif auprès des Caisses Régionales de Crédit Agricole de mon périmètr; peu à peu gagné l'écoute, sinon la confiance, de leurs trésoriers et autres responsables financiers; pour finalement décrocher plusieurs beaux "tickets" sur des produits actions et alternatifs.

    Profitant de la proximité des professionnels de Lazard Frères Régions, et dans le cadre du développement de synergies et de cross selling entre la gestion d'actifs et le conseil M&A, il m'a aussi été donné de m'impliquer très activement dans de nombreux dossiers de transactions sur vignobles, cessions d'entreprises et LBO.

    Je garde de ces quelque trois années très riches et diversifiées un excellent souvenir et un grand respect pour la maison Lazard. Qu'il s'agisse de gestion ou de conseil M&A, j'ai eu la chance de travailler aux côtés de seniors très "affutés" et d'apprendre beaucoup à leur contact, tant sur un plan technique qu'en termes relationnels.
  • BGP Indosuez - Conseiller de clientèle (Bordeaux)

    1999 - 2000 Au sortir de cinq années passionnantes et diversifiées, mais somme toute peu opérationnelles, au sein de l'Inspection Générale de la SocGen, j'ai trouvé à m'installer à Bordeaux en tant que conseiller de clientèle à la BGP Indosuez, qui venait tout juste de se constituer par fusion de la BGP et des équipes de private banking d'Indosuez.

    En tant que "conseiller chasseur", ma mission consistait à capter de l'argent frais, essentiellement auprès d'une clientèle de chefs d'entreprise. Nous étions alors en plein dans la "bulle technologique". L'approche sectorielle étant priviligiée à la BGPI, j'ai concentré mon action sur la Nouvelle Economie bordelaise et d'autres secteurs à coloration technique comme l'aéronautique (le Lot-et-Garonne est moins actif que Toulouse et sa couronne, mais pas dénué d'intérêt...).

    J'ai découvert les joies et les affres de la démarche commerciale, en prospectant "dans le dur" un fichier de dirigeants que j'avais dû préalablement me constituer en agrégeant diverses sources d'info.

    On dit qu'on apprend surtout de ses échecs. J'ai donc beaucoup beaucoup appris !

    Cependant, j'ai structuré ma démarche, affiné mes argumentaires et mes ciblages, et ainsi je me suis constitué l'embryon du carnet d'adresses dont je dispose aujourd'hui sur la région. Je n'ai jamais cessé d'entretenir et de faire grossir ce noyau de contacts depuis.

    Peu à peu, j'ai gagné la confiance, sinon l'amitié de nombreux dirigeants, avocats, experts-comptables, etc. Tous ne sont pas devenus mes clients, ni à l'époque ni depuis, loin de là, mais je sais pouvoir m'appuyer sur eux pour continuer à grandir.

    En plus de me former à la Vente avec un grand "V", ce poste m'a donné l'occasion d'acquérir les techniques d'ingénierie financière et fiscale, sujets sur lesquels la BGPI a toujours été en pointe. Ces techniques, qu'il faut évidemment entretenir en se tenant à jour de l'actualité, constituent aujourd'hui une "brique" essentielle de mon activité et de la proposition commerciale que je développe auprès de mes clients.
  • Société Générale - Inspecteur (chef de mission)

    PARIS 1994 - 1999 Vivier de cadres à haut potentiel du Groupe Société Générale, l'Inspection Générale recrute sur concours et reporte à la Présidence. Elle conduit des missions d'audit, de police en cas de soupçons de malversation, et surtout de conseil. Son périmètre d'investigation n'a pas de limite, ni géographique, ni métier.

    Pendant ces cinq années à la SocGen, j'ai passé grosso modo 2 ans en régions et 1 an à l'étranger : Egypte, Espagne, RSA et Sénégal.

    J'ai retiré de cette première expérience une connaissance à la fois très large et approfondie des procédures et techniques bancaires, de nombreux "soft skills" bien utiles pour faire carrière, que ce soit dans le groupe SocGen ou à l'extérieur : rigueur, responsabilité, esprit de synthèse, techniques d'écriture "pyramidales"...

Formations

  • HEC

    Jouy En Josas 1990 - 1993 Conseil en Organisation & Finance
  • Lycée Carnot (Paris)

    Paris 1989 - 1990

Réseau