Menu

Boris GUERASSIMOV

PARIS

En résumé

Modélisation, développement, adaptation, validation et exploitation des systèmes informatiques et des logiciels et méthodes numériques (algorithmes) de calcul pour des applications industrielles :
Calcul incorporé pour CAO - optimisation de la forme ou de fonctionnement, tests virtuels.
Mécanique des Fluides incompressibles (Boussinesq, etc.) ou compressibles et Thermomécanique
• Stationnaires ou non - stationnaires, turbulentes
• Géométrie variable dans le temps (e.g., stator-rotor d'une turbine, action d'ondes de choc, explosions)
• Interaction fluide - structure, aéroélasticité, grandes déformations, aéroplasticité
• Mouvement complexe des interfaces et surfaces libres avec reconnections
• Hypersonique, supersonique, transsonique, subsonique, aérodynamique interne/externe
• Equations d'état complexes (dynamique rapide des solides et liquides incluse, explosions)
• Convection naturelle ou mixte, Marangoni
• Chaleur par conduction, convection et rayonnement (interaction fluide - structure)
• Croissance de cristaux, épitaxie, solidification et liquéfaction, moulage
• Milieux poreux inhomogènes et anisotropes
• Ecoulements multiphases et multicomposants (gouttes/brouillard, poussière/fumée, bulles, émulsion)
• Thermophysique, diffusion, réactions chimiques et catalytiques, ionisation, combustion, interaction laser- matière; les équations raides
• Rhéologie, écoulement peu profond, crues, pollution
• etc.
Calcul des structures, interaction fluide - structure, aéroélasticité et aéroplasticité
Les applications en temps réel

Je possède deux logiciels (AEOL et NEPTUNE) très performants pour la mécanique des fluides compressibles et incompressibles respectivement. L'originalité et la performance sont liées à l'utilisation des maillages volumes finis rectangulaires sans relation directe avec la forme (avec des raffinages locaux si nécessaires). La paroi (ou la surface libre, ou l'interface) coupe réellement les mailles rectangulaires et peut se déplacer par rapport d'un maillage eulérien (suite au mouvement relatif ou/et à la déformation de corps).
En absence du problème de génération de maillage le logiciel devient très robuste et versatile (voir des applications ci-dessus), économique et facile à utiliser avec la précision de calcul adéquate à la majorité des applications. L'algorithme est parallélisable facilement. La méthode numérique similaire était en cours de développement chez NASA (ICASE) avec plus de 15 ans de retard.
L'algorithme de calcul direct de l'advection des interfaces et de surfaces libres (sans implémentation des marqueurs ou des fonctions de pseudo concentration) est un deuxième avantage important. Cet algorithme ou son code peut être incorporé facilement dans un autre logiciel en Mécanique des Fluides.
Sans mon accord mon ancien thésard commercialise sous le nom FLOWORKS une partie de mon logiciel AEOL (sans mouvement des parois et des surfaces/interfaces libres, et avec des raffinages de maillages très médiocres) par la société multinationale NIKA, créée pour ce but en 1999 en partenariat avec CAO SOLID WORKS.
Développement d'un groupe des méthodes, réalisé dans le logiciel universel STIFSP pour de grands sparses raides (« stiff ») systèmes ODE avec l'adaptation automatique de l'ordre d'approximation et du pas d'intégration.

Spécialités : Computational Fluid Dynamics (CFD) ; Heat Transfer ; Fluid Dynamics ; Turbulence Modelling ; Environmental and Industrial applications of CFD

Entreprises

  • ACIESC/AISFPT - President

    1995 - maintenant
  • Keldysh Institute de mathematique appliquée RAN - Senior researcher

    1972 - 1995 Computer Simulation, Numerical methods, Computational Fluid Dynamics
    Senior researcher

Formations

Réseau