Menu

Caroline THUILLIER

ALIZAY

En résumé

A partir du 1er octobre 2017, je me lance dans une formation Master 1 d’ergonome au CNAM de Caen, en alternance (une semaine de cours par mois) afin de pouvoir mettre en application sur le terrain les connaissances dispensées. 
Je recherche dans ce but une entreprise qui serait intéressée par un contrat d'alternance.
Je suis extrêmement motivée, j'ai la volonté d’apprendre.ma rigueur, mes capacités à m’intégrer rapidement. Je suis consciente du défi que représente le fait de me lancer dans la voie de l'alternance en deux ans, qui plus est en milieu de carrière, et je me sens prête à tout mettre en œuvre pour le relever avec succès.
Mon cursus professionnel a été jusqu’alors varié et m’a permis de développer, notamment, de nombreuses compétences transverses communes avec celles de l’ergonome.

Mes compétences :
Photoshop-libel-world
Microsoft Excel , word
Autocad
Artlantis
Adobe

Entreprises

  • Marraud Ingenerie - Architecture - Chef de Projet

    2011 - 2017 Une des activités premières en dehors de suivre mes projets (établissement recevant du public), est le sauvetage de projets souvent en phase chantier. Les délais sont courts et les retombées financières pour l'agence pouvant être lourdes. En conclusion j’étais étiquetée : miss résolution ! Cela demandait de très bonnes connaissances techniques, une capacité à trancher les décisions rapidement après l'analyse. Dans bien des cas cela demandait aussi des compétences en négociation.
    Chez Marraud j'étais aussi la référente concernant les règles sur les personnes à mobilité réduite. Cela demandait de transmettre des concepts, de les expliquer pour qu'ils soient facilement assimilables par les collègues.
    Toutes les Phases de projets, majoritairement des établissement recevant du public :
    Hepad, Hopitaux, centres commerciaux, lycée. Très peu de logements collectifs.

    Formations :
    - RTADOM- Lois pour la baisse de la consommation énergétique des bâtiments.
    - Formation PMR (personne à mobilité réduite)
  • Becker Architectes et Associés - Architecture- Chef de Projet

    2011 - 2011 CDD de 3 mois. Pas de possibilité ni de renouveler, ni de faire un CDI, l’agence étant en fait en redressement judiciaire, et avait eu l’autorisation de m’employer pour sauver un projet.
    Projets de centres commerciaux. Nouvelles règles, nouvelles normes. Ici, le but était de sauver un projet, de le mettre aux normes et de compléter toutes les pièces graphiques techniques afin qu’il puisse voir le jour. Mon principal outil a été la réactivité, et une organisation serrée qu’il a fallu mettre en place grâce à l’analyse fine des situations.
  • Atelier Bellet & De Pina - Architecture - Chef de Projet

    2009 - 2011 Agence faisant de la construction pour restauration rapide. Ici il fallait être réactive, organisée, mais aussi savoir négocier (les mairies ne voulant souvent pas de MC Do sur leur territoire). Un peu de ruse et de grands sourires s'imposaient. Il était important d’apprendre la diplomatie, et d’être pugnace pour faire valoir les droits de notre maître d’ouvrage.
    La grande partie du travail concernait les autorisations de travaux, la dépose de permis d'enseigne sur les magasins. Cette pose est réglementée, mais aussi est taxée. Il faut donc les décrire, dans leurs dimensions, matériaux mais aussi indiquer quand elles sont rétroéclairées.
  • Jeger & Merle - Architecture - Chef de Projet

    2009 - 2009 Mon travail consistait lors des concours à vérifier et corriger les erreurs concernant la sécurité incendie. Cette agence, Jeger & Merle faisait quasi uniquement des EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Ces lieux ont des normes de sécurité incendie spécifiques. Des erreurs de cette nature pourraient provoquer des échecs au concours dès la première lecture s'il n'y avait pas de possibilité de recomposer les lieux selon les normes. C'est donc une tâche qui demande de très bonnes connaissances, une grande rigueur. Le côté puzzle, le besoin d'analyser, de prendre en compte plusieurs données en même temps me satisfaisaient grandement.
    Mon travail était de suivre les phases suivantes au concours, mais surtout d'élaborer des DCE. Cela demandait de coordonner le travail avec les bureaux d’étude, de communiquer avec le bureau de contrôle et de faire part des avancées aux maîtres d’ouvrage quand c’était nécessaire. Il fallait être organisée, savoir évaluer le temps de réalisation de chaque étape, le temps que prenaient les modifications. Il y avait aussi un gros travail de contrôle, on devait systématiquement vérifier ce que les bureaux d’étude nous rendaient, en faire la synthèse.
  • Agence Arch - Architecture - Chef de Projet

    2007 - 2009 Mon travail portait majoritairement sur les DCE. Cette phase est un travail constant avec les bureaux d'étude, pour que chacun puisse caler son travail par rapport à celui des autres, mais aussi souligner les difficultés que l'on rencontre pour une résolution efficace des problèmes. On peut dire que plus on avance dans les phases, plus la technique prend une part importante. La compétence technique est un vrai point fort chez moi, ce qui est rare chez les architectes, d'où une spécialisation en ce sens. Je demandais souvent conseil auprès d’un de mes collègues, qui m’a permis d’affiner mes connaissances techniques. Comme j’étais en charge du renouvellement de la documentation, et que je recevais les commerciaux, mes connaissances dans le domaine ont ainsi considérablement augmenté.

    Dans cette agence, j’ai eu énormément d’autonomie. Je gérais mon temps de travail et la qualité de celui-ci, les supervisions étaient plus rares même s’il y avait toujours un reporting journalier auquel je m’attachais. L’associé avec lequel je travaillais me donnait souvent à résoudre les problèmes qui se révélaient, le plus souvent dûs à l’incompréhension humaine ou à des incompatibilités d’humeur avec les bureaux d’étude. Ca été très enrichissant du point de vue de la négociation, de l’écoute et de la reformulation.
    Ecoute, reformulation, négociation vont de pair avec les compétences techniques, artistiques et organisationnelles dans ce poste. Avec les maitres d'ouvrage exigeants, il faut être réactif et précis.
    • Formations à titre personnel faites en dehors du travail (idée sous-jacente de peut-être faire évoluer ma carrière à l’international, et de ne pas perdre mes acquis dans ce domaine) :
    • Wall street Institut – cours d’anglais
    • Mairie de Paris – cours d’anglais professionnel.
  • Studio Letta - Dessinateur Architecture

    2004 - 2004 De l’avant-projet sommaire au Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) sont les phases de l’évolution du projet que j'ai suivies. Ça commence donc de l’esquisse et s’achève par le dessin le plus détaillé possible pour la réalisation du projet. Chaque phase est validée par le maitre d'ouvrage, et lui permet de modifier ou d'affiner les demandes de son cahier des charges.
    Dans cette agence j’ai pu commencer à voir ces phases de façon sommaire. La phase sur laquelle mon travail s’est majoritairement porté est le DCE. Notamment sur des piscines intérieures ou extérieures, leur complexité technique, et les normes pour Personnes à Mobilité Réduite qui sont particulières pour tout ce qui touche aux espaces de baignade.
  • Atelier d'Architecture Felix - Dessinateur Architecture

    2004 - 2007 Mon travail consistait lors des concours à vérifier et corriger les erreurs concernant la sécurité incendie. Cette agence, Jeger & Merle faisait quasi uniquement des EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Ces lieux ont des normes de sécurité incendie spécifiques. Des erreurs de cette nature pourraient provoquer des échecs au concours dès la première lecture s'il n'y avait pas de possibilité de recomposer les lieux selon les normes. C'est donc une tâche qui demande de très bonnes connaissances, une grande rigueur. Le côté puzzle, le besoin d'analyser, de prendre en compte plusieurs données en même temps me satisfaisaient grandement.
    Mon travail était de suivre les phases suivantes au concours, mais surtout d'élaborer des DCE. Cela demandait de coordonner le travail avec les bureaux d’étude, de communiquer avec le bureau de contrôle et de faire part des avancées aux maîtres d’ouvrage quand c’était nécessaire. Il fallait être organisée, savoir évaluer le temps de réalisation de chaque étape, le temps que prenaient les modifications. Il y avait aussi un gros travail de contrôle, on devait systématiquement vérifier ce que les bureaux d’étude nous rendaient, en faire la synthèse.
  • IAUG - Institut d'Architecture de l'Université de Genève - Jury

    2001 - 2001
  • Mission Francaisede fouilles de Tanis, Egypte - Fouilleuse + Dessinatrice -Bénévolat

    2001 - 2001
  • Mission Archéologique de Civitavecchia, Italie - Dessinateur - Bénavolat

    1999 - 1999
  • Cabinet d'Architecture Hunting & Associates, (UK, Battle) - Stagiaire en Architecture

    1998 - 1998
  • Mission Archéologique de Tel Yarmouth, Israel - Dessinateur - Bénévolat

    1997 - 1997
  • Atelier d'Architecture Vaconsin- Gailledrat - Stagiaire en Architecture

    1994 - 1996

Formations

  • Oxford Brookes University (Oxford)

    Oxford 2002 - 2003
  • Institut D'Architecturede L'Université De Genève (Genève)

    Genève 1999 - 2004 diplôme d'architecture
  • Ecole D'Architecture De Nancy EAN (Nancy)

    Nancy 1997 - 1999 D.E.F.A
  • Ecole Des Beaux Arts De Besançon

    Besancon 1994 - 1997 Diplôme de Collaborateur d'architecte

Réseau