Menu

Chantal MALION

En résumé

Chantal Malion est chercheuse en sciences sociales.
Elle a étudié la sociologie, l'économie et le management des entreprises en Amérique du Nord.
Elle est auteure du livre '' oser pour l'Afrique'' paru aux éditions l'Harmattan en France.
Elle a écrit plusieurs articles dans le domaine socio-économique et la géopolitique.

Elle est leader du Mouvement Congo Émergence.
Une nouvelle formation politique dans le silage du Congo Brazzaville. Ce mouvement dont le siège est dans la capitale du Colorado dans la ville de '' DENVER'' compte 156.000 membres, sympathisants et ami(e)s du Congo Brazzaville.

Voici les engagements de notre formation politique
site. www.congoemergence.org
https://www.youtube.com/watch?v=zWghCBr5Sig
https://www.youtube.com/watch?v=Vb3lH8Qx_UU
https://www.youtube.com/watch?v=-fGaoZlSXto&t=9s
https://www.youtube.com/watch?v=NlnRGJfnRlU&t=22s
https://www.youtube.com/watch?v=xe6DO-JUKCA&t=16s

Que vous soyez Congolais ou pas, nous vous invitons de soutenir cette cause
En dépit des performances macroéconomiques très appréciables, la République du Congo demeure confrontée au défi de réduction de la pauvreté dont l’incidence reste relativement élevée (46,5% en 2011) surtout en milieu rural (75,6%). Selon le Rapport national sur les OMD 2010, à l’exception des cibles liées à l’éducation et au VIH/Sida, la plupart des OMD présente une évolution défavorable et risque de ne pas être atteint si la tendance actuelle est maintenue.

La lutte contre la pauvreté se situe au cœur des objectifs de Congo Émergence
La nouvelle formation politique œuvre à soutenir des changements structurels pour une amélioration effective de la vie des personnes au Congo Brazzaville.

Son engagement pour un réel développement de l'Afrique.

L’Afrique est le continent le moins développé et le moins avancé de la planète. La situation économique progresse rapidement mais pose la question, dans un contexte de forte progression de sa démographie, de sa capacité à faire face à la progression du chômage de masse.

Par exemple, le Nigeria, l’Afrique du Sud et les pays du Maghreb sont plus prospères que les pays de l'Afrique centrale et l'Afrique de l'Ouest. Mais les disparités sont si importantes dans cette zone de l'Afrique dite prospère.

Le continent est extrêmement riche en ressources naturelles (du sous-sol notamment), mais celles-ci sont exportées non transformées via des contrats mal négociés et peu profitables aux Africains, d'où un très faible apport bénéfique sur la situation économique de ces pays. L'exploitation en bonne et due forme de toutes ces ressources, une bonne gouvernance économique des pays africains ainsi qu'une redistribution équitable des richesses générées suffiraient certainement à faire reculer la pauvreté des populations. Le secteur des services représente la plus grande part du PIB avec 44,7 %, suivi par l'industrie (41,5 %) et de l'agriculture (13,8 %). En 2006, les secteurs industriel et agricole ont enregistré la plus forte croissance avec respectivement 5,7 et 5 %.

Le cadre institutionnel est instable dans la plupart des pays et présente un obstacle à son développement économique et social.

Chantal Malion sur Facebook
Chantal Malion sur Twitter
Chantal Malion sur Linkedin
Chantal Malion sur Instagram
Chantal Malion sur Youtube
www.chantalmalion.fr
www.congoemergence.org
www.oida-actions.org
WhatsApp +33772778039

Entreprises

Pas d'entreprise renseignée

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau