Menu

Isabelle MORIN

la ciotat

En résumé

Bonjour, Je suis une experte en Biochimie / Biologie Moléculaire avec huit années d'expérience, et une spécialisation en Diagnostic in vitro de trois ans. De Septembre 2008 à Janvier 2012, j'ai occupé le rôle de Chef de Projet R&D Biochimiste à l'Université James Cook en Australie. J'y ai développé une nouvelle stratégie de diagnostic moléculaire avec la création d'une plateforme dédiée à la détection ultrasensible d’antigènes et d’anticorps. Le principe de cette plateforme appelée TT-lock repose sur 1) l’utilisation de protéines recombinantes, 2) un nouveau procédé rapide de couplage entre protéines et acides nucléiques, qui sont ensuite ampliés par PCR quantitative. Interlocutrice privilégiée dans de nombreux partenariats académiques / industriels et secondée par mes assistants de recherche, j’ai été responsable de la planication et de la prise en charge du travail expérimental de la technologie
TT-lock. Le succès de mes différents projets de Recherche a été validé par la publication de onze papiers scientiques, des articles de presse au niveau national, ainsi que ma sélection en tant qu’oratrice au congrès ComBio en Australie. Je suis actuellement chef d'équipe pour Leica Microsystems (Melbourne, Australie).

Mes compétences :
Biologie moléculaire

Entreprises

  • Leica Biosystems - Senior Development Scientist

    la ciotat 2012 - maintenant
  • James Cook University - Chercheur R&D

    Neuilly-sur-seine 2008 - 2012 Chef de projet de l’implantation d’une nouvelle technologie de diagnostic moléculaire pour la détection ultrasensible d’antigènes et d’anticorps en utilisant des protéines chimériques produites chez la bactérie E. coli.
    - Optimisation du processus de couplage entre protéines cibles et ADN (covalent et non-covalent).
    - Ingénierie des protéines, purification et caractérisation de protéines recombinantes pour le diagnostic in vitro.
    - Création et développement d’une plateforme innovante de criblage de thermostabilité des protéines.
    Responsable de laboratoire / Supervision du personnel (deux techniciens) / Supervision des plans expérimentaux
    et des protocoles / Rédaction de rapports de synthèse et d’articles scientifiques / Management de collaborations
    nationales et internationales / Veille scientifique et technologique.
  • Newcastle University - Chercheur en vieillissement cellulaire

    2006 - 2008 J’ai mené à bien un projet de recherche ambitieux sous la supervision directe du professeur David Lydall, leader du laboratoire européen le plus compétitif en vieillissement cellulaire. J’ai utilisé une approche moléculaire pour comprendre la réponse de dommage à l’ADN lorsque les télomères sont endommagés. Le télomère est une structure particulière, composé d’ADN et de protéines, qui protège la fin des chromosomes linéaires eucaryotes. J’ai inactivé certaines protéines impliquées dans la formation du télomère et évalué la réponse de dommage à l’ADN, en me focalisant en particulier sur l’exonucléase Exo1, dont le rôle est de produire de l’ADN simple brin. En utilisant la technique du Western blot et la purification d’exonucléases endogènes, j’ai montré que Exo1 était phosphorylée sur quatre sérines, identifiées après une étude protéomique. La mutation de ces sérines en alanine ou acide glutamique altère la réponse de dommage à l’ADN, suggérant que la phosphorylation d’Exo1 inhibe son activité.
  • CEA grenoble - En thèse

    2002 - 2005

Formations

Réseau