Menu

La FACTORINE

NANCY

En résumé

Du 3 au 28 octobre 2016: Délaissé, des laisses, des laissez passer, des laissés pour compte...
Une Vitrine artistique de Capucine Desoomer.

"Délaissé
des laisses
des laissez passer 
des laissés pour compte

évocation de la laisse de mer, de mes paysages d'enfance
des promenades au bras de la mer, les gens suivent la côte
avec l'impression d'être au bout de quelque chose
des fois, les gens la traversent.
J'ai grandi à Calais"

DERnissage le 28 octobre à 18h au 14 Rue Stanislas, Nancy.

--------
La Factorine c’est quoi?
C’est une association qui travaille sur une idée centrale: proposer un lieu culturel qui
permet aux artistes contemporains (peintres, photographes, musiciens, comédiens, danseurs…) de se réunir
et de créer. C’est un projet qui se construit depuis trois ans pour donner une place à l’art
contemporain, dans une dynamique jeune et résolument humaine. Son ouverture au public est
prévue pour septembre 2015.

La Factorine c’est qui?
L’idée est née de la rencontre de trois étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts :
Teodora Gadancheva, Camille Michel et Rémi Illig. Ils partent d’un constat commun, à savoir la
nécessité de disposer d’un lieu pour travailler, pour se rencontrer, pour créer, mais aussi pour
montrer le fruit de ces échanges. C’est dans cette volonté d’ouvrir l’art contemporain au plus grand
nombre qu’ils s’entourent de nouvelles personnes, artistes ou non, qui apportent leur pierre à
l’édifice et mettent leurs compétences au service du projet.

La Factorine c’est où?
Sa particularité est de se situer au coeur de la ville, rue Stanislas, lieu de passage incontournable
de Nancy. La Factorine, c’est aussi l’opportunité de redonner vie à un immeuble abandonné depuis
15 ans et de l’ouvrir au plus grand nombre. Le lieu se compose de deux espaces : La Vitrine que
les artistes vont pouvoir investir de leurs créations in situ et qui sera visible de tous depuis la rue ;
et L’Usine qui est un atelier mis à disposition des artistes, un véritable espace de recherche.

Comment faire pour suivre ou soutenir La Factorine?
Rien de plus simple, il suffit de nous rejoindre sur les réseaux sociaux et/ou de visiter notre site
internet : http://lafactorine.fr
N’hésitez pas à suivre notre actualité, à adhérer à l’association et à en parler autour de vous.
Parce que La Factorine, c’est avant tout le fruit d’une dynamique interactive qui a pour but que
chacun s’approprie ce nouvel espace de création !

Les engagements de La Factorine sont :
- Offrir une visibilité au public de l’Artiste au travail.
- Mêler l’art vivant, la musique et la création plastique au cours d’évènements.
- Rassembler les artistes autour d’un lieu.
- Créer une dynamique de production artistique.
- Offrir une approche sur l’art actuel au public.
- Promouvoir la culture sur Nancy.

Mes compétences :
Art contemporain
Arts graphiques
Graphisme
Théâtre
Montage vidéo
Créativité
Dessin
Musique
Danse
Culture
Formation
Association loi 1901
Photographie

Entreprises

  • Monotonies animales, Monotonies humaines - Vitrine Artistique

    2016 - 2016 Vitrine de Laetitia Di LAbio.

    "Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes
    les oiseaux et tu les mets en cage, tu dis que tu m'aimes alors moi j'ai peur."
    Jean Cocteau

    Sensibilisation chorégraphique autour des comportements communs d'enfermements des Animaux dans notre société.
    Réflexes primitifs, instinctifs, sociaux - Sommes-nous si différents que cela ?

    L'animal, l'humain, l'humain-animal, l'animal-humain ... Je vis pour servir, je vis pour te servir. Je vis pour le plaisir,
    je travaille pour ton plaisir. Regardes-moi, aimes-moi, enchaînes-moi, soumets-toi, manges moi. Tu te crois libre car ta cage est plus grande que la mienne, tu penses que ta vie vaut plus que la mienne...Mais une cage reste une cage aussi grande soit-elle et aujourd'hui toi et moi là partagerons.
  • Somniferum Artificialis - Vitrine Artistique

    2016 - 2016 (Somniferum Artificialis), une vitrine de Charlotte Carteret!
    La vitrine de la Factorine est investie par la culture d’une variété hybride de Papaver Somniferum, modifiée et conçue par l’Homme dans le but d’obtenir un plus grand rendement en opiacés. Ces derniers, synthétisés à partir de la plante sont autant de substances qui font l’objet d’une optimisation et d’un marché toujours plus rentable.

    En réalité, il s’agit d’une main mise de l’Homme sur la Nature dans le but d’assujettir ses semblables.
    Car la culture du pavot découle de deux besoins inhérents à la nature humaine : la sédation de la douleur et la recherche d’un état de conscience altéré.
    La vitrine rend à la plante sa condition originelle et son but premier, celui de grandir et de se multiplier, tout en la contenant de manière artificielle, sous verre, car elle représente une forme de convoitise.

    Ainsi, la Fleur du Mal est à la fois maîtrisée et inaccessible.
  • La Factorine - Complexe Artistique

    2012 - maintenant

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau