Menu

Rodolphe SORET

NANTES

En résumé

Ancien élève de l’Université de Sciences de Nantes (2001-2007), titulaire d'un Master en Science de l’aliment et nutrition Humaine (2007) et d’un doctorat en Neurogastroentérologie (2011).

Mon doctorat portait sur l’étude de l’impact de facteurs nutritionnels (fibres et probiotiques) sur les fonctions digestives, en particulier sur le système nerveux digestif ou entérique.

Je suis actuellement en post doctorat à L'UQAM de Montréal, dans le laboratoire de génétique moléculaire du développement du docteur Nicolas Pilon.

Mes compétences :
Culture cellulaire
Techniques sur animaux
Techniques de biologie moléculaire
Techniques de biologie cellulaire
Management d'équipe
Informatique
Management de projets

Entreprises

  • Laboratoire de génétique moléculaire du développement - Post Doctorant

    2013 - maintenant Caractérisation de nouveaux modèles de souris pour la maladie de Hirschsprung
  • Technical university of Munich - Stagiaire recherche

    2009 - 2009 Apprentissage d'une technique de purification de cellules gliales entériques chez le cochon d'inde.
  • INSERM - Doctorant

    PARIS 13 2007 - 2011 Mon projet de thèse était centré sur deux thèmes l’étude de l’impact de facteurs nutritionnels (fibres et probiotiques) sur les fonctions digestives, en particulier sur le système nerveux digestif ou entérique. Dans ce contexte, mes travaux de thèse ont permis de démontrer qu’un régime riche en fibres non digestibles, pouvaient induire une plasticité du phénotype neurochimique du système nerveux entérique et ainsi contribuer à l’accélération du transit colique.
    Publication : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20152836

    Participation à des travaux caractérisant la maturation du système nerveux entérique durant la période post-natale et la capacité de facteurs nutritionnels, en particulier le butyrate, à accélérer la maturation du système nerveux entérique et des fonctions digestives.
    Publications :
    - http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20522637
    - http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22492692

    Mise en place un réseau incluant les gastroentérologues, patients et chercheurs pour permettre au laboratoire de collecter l’ensemble des tissus opératoires pour faire une bio-collection. De plus, une partie de ces tissus ont permis de développer une technique d’extraction de cellules gliales, chez deux espèces animales ainsi que chez l’homme, et de mettre en place des cultures primaires de cellules gliales entériques.

  • INSERM U539 - Stagiaire recherche

    2006 - 2006 Dégénérescence de la glie entérique au cours de l’infection de la muqueuse colique humaine par Shigella Flexneri.
  • INSERM U915 Institut du Thorax - Stagiaire recherche

    2005 - 2005 Etude du fonctionnement du promoteur du récepteur de l'urotensine II

Formations

Pas de formation renseignée

Réseau