Menu

Sebastien MICHEL

Montigny-le-Bretonneux

En résumé

Après avoir effectué ma thèse dans le domaine des couches minces, j'ai effectué un stage post-doctoral dans le domaine de la biophotonique. Le projet d'étude consistait, en partenariat avec trois laboratoires et une entreprise, à développer et étudier la faisabilité d'une source laser appliquée à une technique de microscopie et de spectroscopie, innovante pour la biologie, nommée CARS (Coherent Antistokes Raman Scattering).
Depuis 2010, j'ai rejoint Bertin Technologies en tant qu'ingénieur R&D dans les domaines de la spectroscopie Raman, LIBS et LIF.

Mes compétences :
Biologie
Couches minces
Interférométrie
Microscopie
Optique
Spectroscopie

Entreprises

  • Bertin Technologies

    Montigny-le-Bretonneux maintenant
  • Bertin Technologies - Chef de projets

    Montigny-le-Bretonneux 2012 - maintenant
  • Bertin Technologies - Ingénieur R&D

    Montigny-le-Bretonneux 2010 - maintenant
  • Institut Fresnel - Post doctorant

    2008 - maintenant Je participe à un programme ANR dans une technique de spectroscopie et microscopie (nommée CARS) innovante pour la biologie. La mission principale est de démontrer la faisabilité et de développer l'étude d'une source permettant de mesurer des signaux CARS.
    J'ai développé un banc de mesure efficace et fonctionnel de spectres multiplex CARS.
    J’ai effectué ensuite une étude complète en polarisation des spectres CARS mesurés.
    L'ensemble des résultats ont conduits à deux conférences internationales et un article dans Optics Letters.
  • Institut Fresnel - Stagiaire

    2004 - 2004 Développement d’un code de calcul (language C) modélisant la diffraction 2D d’une onde radar sur une surface océanique afin de caractériser son état de surface à partir du spectre Doppler mesuré.
  • Institut Fresnel - Étudiant en thèse

    2004 - 2008 Doctorat en optique intitulé «Vers une détermination des coefficients opto-mécaniques et thermo-optiques d’une couche mince optique». Le sujet de recherche concerne le domaine des filtres interférentiels conçus sous forme de couches minces optiques. Cette étude fut menée d’un point de vue autant théorique qu’expérimental et dans ce cadre, j’ai :
    -développé de nouvelles méthodes de caractérisation ultrafine des matériaux, en simulant notamment (par la méthode des éléments finis) les déformations thermo-mécaniques subies par les matériaux
    -développé un banc métrologique dédié à mesurer une distance inter-substrats avec une résolution ultime de 6 picomètres (résolution mesurée in fine).

Formations

Réseau