Menu

Stéphane LIPS

Villeurbanne Cedex

En résumé

Issu d'une formation ingénieur en énergétique et environnement,
j'ai réalisé un doctorat en thermique et énergétique sur l'étude expérimentale et numérique du refroidissement et de l'homogénéisation de température par l'utilisation de caloducs plats (applications : micro-ordinateurs, piles à combustibles, etc.).
Après un Post-Doc de 18 mois à l'Université de Pretoria (Afrique du sud) où j'ai pu étudier l'optimisation de la condensation en tube incliné,
je suis maintenant maître de conférences à l'INSA de Lyon depuis 2011.

Mes compétences :
Docteur ingénieur
Energéticien
Thermicien

Entreprises

  • INSA de Lyon - Maître de Conférences

    Villeurbanne Cedex 2011 - maintenant * Enseignement au sein du département Génie Énergétique et Environnement. Dispense de cours, de TD et de TP d'Énergétique, de transferts thermiques et d'échangeurs thermiques.
    * Chercheur au sein du Centre d’énergétique et de Thermique de Lyon (CETHIL), spécialisé dans le transfert de chaleur avec changement de phase liquide-vapeur.
  • Université de Pretoria, Afrique du Sud - Post-doctorant

    2010 - 2011 Optimisation de la condensation convective en tubes inclinés (applications : machines frigorifiques et pompe à chaleur)
  • Insa de Lyon - Enseignant

    Villeurbanne Cedex 2006 - 2009 Encadrement de travaux pratiques en niveau L2 (2ème année de l’Insa de Lyon) :
    292 h d’encadrement dans le cadre d’un monitorat entre 2006 et 2009.
    (TP de physique – Electricité et optique ondulatoire, - Participation à la mise en place d’une nouvelle plate-forme de TP transversale Physique-Chimie-Mécanique et à la réalisation des documents pédagogiques associés)
  • CETHIL, INSA-Lyon - Stage de recherche de 8 mois

    2006 - 2006 Etude des écoulements oscillants liquide-vapeur adiabatiques dans des tubes capillaires pour une application aux caloducs de type PHP (Pulsating Heat Pipe). Conception et réalisation d’un banc d’essais ainsi que développement d’un modèle numérique sur les écoulements instationnaires diphasiques dans ces conditions. La mise en évidence de certains phénomènes a permis une meilleure connaissance de ce type d’écoulement et notamment de quantifier l’impact de la pression capillaire dans ces systèmes.
  • CETHIL, INSA-Lyon - Gestion de projet de recherche (3 ans)

    2006 - 2009 Etudes thermique et hydrodynamique de diffuseurs thermiques diphasiques (DTD), aussi appelés caloducs plats. Ce projet s’inscrit dans la continuité d’une thèse soutenue en 2006 par R. Rullière. Deux nouveaux DTD, à la géométrie et à la structure capillaire différentes, sont étudiés. L’ébullition est pour la première fois observée dans un DTD en fonctionnement. Des mesures de gradient de température sont effectuées et les gradients de pression au sein des écoulements sont déterminés à l’aide d’un microcope confocal. Des modèles numériques, existants au laboratoire, sont optimisés, complétés et exploités. La confrontation entre résultats numériques et mesures permet de mieux comprendre l’importance de certains paramètres (taux de remplissage, confinement du fluide, flux thermique) dans les performances thermiques et hydrodynamique des DTD. Parallèlement au sujet de thèse, une aide est apportée sur l’étude numérique et expérimentale d’un DTD circulaire en silicium au sein du laboratoire. Directeurs de thèse : F. Lefèvre et J. Bonjour.
  • CEA Grenoble - Stage de recherche de 5 mois au Laboratoire des Piles à Combustible

    2005 - 2005 Modélisation thermique d’un banc de tests pour piles à combustible à oxyde solide (SOFC) en vue de caractériser les forts gradients thermiques au sein du dispositif qui fragilisent le système. Mise en place et exploitation d’un modèle sous Cast3M et comparaison avec des résultats d’essais. Le projet a permis de quantifier l’importance du rayonnement dans les transferts thermiques au sein des piles à combustibles SOFC.

Formations

Réseau