Menu

Annette KOTTO

SANNOIS

En résumé

Infirmière certifié en geriatrie sur la prise en charge des patients en cas de communication alterée

Le vieillissement, la poly pathologie et la poly médication, la situation socio environnementale, l’état d’autonomie, la culture, doivent conduire à considérer chaque patient âgé de façon individuelle.

Les unités de soins de suite (SSR) qui correspondent à un temps de convalescence et de réadaptation consécutive à une hospitalisation, apportent des soins continus pour une préservation ou une amélioration de l’autonomie et une réinsertion sociale à chaque personne prise en charge.
Réaliser dans l’intérêt du patient une prise en charge globale, coordonnée, en préservant le sens et l’éthique du soin, tel est mon objectif professionnel.

Le soin infirmier est composé d’une multitude de petites choses qui offrent la possibilité de témoigner d’une grande attention à la personne soignée.
Un regard, un sourire, une parole, un toucher sont des moyens de communication qui permettent d’entrer en relation avec des personnes âgées dont la communication est altérée et par ces moyens, nous contribuons à leur guérison ou du moins à leur bien-être.

Pour réussir une bonne prise en charge globale des patients, il faut disposer d’un temps nécessaire pour chacun d’eux ; malheureusement, les objectifs de l’organisation n’intègrent pas toujours la donnée variable « temps », car prendre soin d’une personne âgée demande tant des aptitudes relationnelles et humaines que des compétences techniques et une maîtrise des gestes spécialisés.

On peut aussi déplorer l’insuffisance de moyens humains et financiers qui permettraient de répondre de manière satisfaisante aux besoins d’accueil et de prise en charge des personnes âgées. Il suffit de constater les difficultés de prise en charge dans certaines maisons de retraite, pourtant appelées « lieu de vie » où on compte une infirmière pour 82 résidents. Même avec toute la bonne volonté quel sera la prise en charge ? « Le soin », « le prendre soin », « le juste soin » ?

Dès lors la question que l’on serait tenté de se poser aujourd’hui est celle de savoir quelle politique envisage-t-on pour la qualité des soins aux personnes âgées, quand on sait qu’il existe un déficit de personnel soignant qualifié ?

L’élaboration de ce dossier de certification a permis de rendre compte des difficultés de prise en charge en cas de communication altérée au travers d'expériences vécues pour finir par une note optimiste sur ce que j’ai appelé le savoir communiquer, le parler soin ... car les moyens de communication en milieu hospitalier existent encore faut- il vouloir et savoir le faire c'est le problème des moyens humains et matériels
Si donc aujourd’hui dans ce monde de compétitivité 'l’hôpital nord veut gagner , si le patient veut gagner et si le soignant veut gagner il faudrait améliorer l'existant.









Mes compétences :
DIPLOME DE COMPETENCE EN GERIATRIE

Entreprises

  • Hn92

    maintenant
  • HN92 - Infirmiere

    2010 - maintenant DIPLOME DE CERTIFICATION DE COMPETENCE EN GERIATRIE Par L ARIF ILE DE France (relation de soin en situation de communication altérée)
  • HN92 - Infirmière

    2001 - maintenant certifiée en gériatrie : hôpital nord 92 Villeneuve la garenne
  • Hopital de blanc mesnil - Infirmière

    1995 - 2001 en service de chirurgie hôpital privée de la seine saint -Denis blanc mesnil
  • Hopital ste perine - Infirmière

    1994 - 1995 en service de long séjour à l hôpital sainte Perrine (AP HP) paris
    16ème
  • Hopital - Infirmière

    1992 - 2011

Formations

  • SMUR BEAUJON

    Paris 2006 - 2010 CERTIFICAT

    INFIRMIERE FACE A L URGENCE DURRE UNE SEMAINE UTILISATION DU DSA
  • Hopital St Louis

    Paris 2006 - 2008 ATTESTATION

    : DU plaie et cicatrisation
  • IFSI Hopital Saint Louis (Paris)

    Paris 1992 - 1994 DERMATOLOGIE

Réseau