Menu

Caroline MOULINE

PLOUZANÉ

En résumé

Forte d'une expérience de 10 ans dans le domaine de la biologie cellulaire, de la biologie moléculaire et de l'immunologie, je suis actuellement à la recherche de nouvelles opportunités de carrière dans le domaine de la thérapie cellulaire ou de l'immunothérapie.
Au court de ma dernière expérience professionnelle au sein de l’Institut de Recherche Translationnelle en Maladies du Sang (IRTMS), devenu en 2015 Kercells Biosciences, j’avais pour but de développer de nouvelles thérapies pour le traitement des maladies du sang et plus particulièrement de la leucémie lymphoïde chronique. J’étais co-responsable du programme immunothérapie et j’avais en charge d’étudier le mécanisme d’action d’une molécule dérivée d’une algue rouge bretonne. Précédemment j’ai travaillé au sein de l’Unité de Thérapie Cellulaire et Génique (UTCG) du CHU de Nice, où j’ai participé au développement de cellules dendritiques à partir de cellules souches reprogrammées (iPS) afin d’être utilisées soit dans des tests de criblage in vitro soit comme cellules présentatrices d’antigènes afin de produire des cellules T cytotoxiques antivirales. J’ai effectué ma thèse au sein du laboratoire Gépitos en collaboration avec l’entreprise GRAFTYS. J’ai étudier l’osteoclastogenèse au sein d’un biomatériau utilisable en ingénierie tissulaire osseuse avant d'utiliser ce biomatériau comme modèle de culture 3D afin d’étudier les interactions cellulaires entre les ostéoclastes et les autres cellules du tissu osseux normal, notamment les ostéoblastes.
Ces différentes expériences m’ont permis de développer des compétences scientifiques et techniques en biologie moléculaire, en biologie cellulaire et en immunologie, mais aussi de développer des compétences de travail en équipe, de communication écrite ou orale, de gestion de projet ou de gestion de matériel et de commandes. J’ai aussi pu appréhender les aspects de qualités qui sont nécessaires lors de la production de médicaments.

Mes compétences :
Biologie cellulaire et moléculaire
Informatique
Communication
Mise en place du système documentaire
Adaptation des protocoles de R&D
Contrôle qualité des lots de cellules
Culture Cellulaire
Travail en équipe
Gestion des commandes
Gestion du matériel
Immunologie/Immunothérapie
Gestion de projet
Gestion des stocks
Préparation de cellules souches

Entreprises

  • Université Tours, Laboratoire GICC - Ingénieur de recherche

    2018 - maintenant
  • Kercells Biosciences - Ingénieur R&D

    2015 - 2017 Le but de Kercells Biosciences est de développer de nouvelles thérapies pour le traitement des maladies du sang et particulièrement de la leucémie lymphoïde chronique. Pour atteindre cet objectif, les projets reposent sur deux axes de travail. Le premier axe consiste au développement de molécules capables d'activer le système immunitaire, ces cellules activées vont ensuite détruire les cellules cancéreuses, c'est l'immunothérapie. Le deuxième axe tend à cibler spécifiquement la cellule tumorale pour la détruire, c'est la thérapie ciblée. Le but est de limiter les effets secondaires des traitements utilisés actuellement (chimiothérapies).
    Au sein de Kercells Biosciences, je suis co-responsable du programme immunothérapie. J'ai pour but de déterminer le mécanisme d'action d'une molécule d'immunomodulation dérivée d'une algue rouge bretonne.
    Les compétences mises en œuvre au court de cette expérience professionnelle sont :
    • Immunologie : Immunothérapie, Phénotypages, test ELISA, Etude de la viabilité des cellules, Etude du cycle cellulaire, Etude de l’ADCC, Etude de la phagocytose des monocytes et des polynucléaires neutrophiles, Etude des voies du complément
    • Préparation de PBMC par Ficoll
    • Gestion de projet
    • Gestion des stocks et du matériel
    • Collaboration avec des laboratoires publics
    • Rédaction de projet et d’article
  • Institut de Recherche Translationnelle en Maladies du Sang - Ingénieur R&D

    2013 - 2014 L’IRTMS a pour but de développer de nouvelles thérapies pour le traitement des maladies du sang.
    Au sein de l’IRTMS j’ai pour rôle de développer des molécules de thérapie ciblée, pour cela les compétences que j’ai mise en œuvre sont :
    • Protéomique : Production de protéines recombinantes en système bactérien, Extraction et dosage protéique, SDS-PAGE, Western Blot
    • Préparation de PBMC par Ficoll
    • Gestion de projet
  • CHU Nice - Unité de Thérapie Cellulaire et Génique - Ingénieur de Recherche

    2011 - 2013 Le but de mon projet est de produire des cellules dendritiques caractérisées, à partir de cellules souches reprogrammées. Ces cellules pourront ainsi être utilisées soit dans des tests de criblages in vitro, soit comme cellules présentatrices d'antigènes afin de produire des cellules T cytotoxiques antivirales. Dans un même temps, je participe au contrôle qualité des lots de cellules T ou de CD34+ produites.
    Les compétences mises en œuvre au court de cette expérience professionnelle sont :
    • Culture cellulaire : culture de cellules, infections de cellules
    • Biologie moléculaire : Extraction d’ARN, Préparation d’ADNc, PCR semi quantitatives
    • Immunologie : Phénotypages, Tri magnétiques de population de cellules
    • Adaptation des protocoles de R&D à la production de cellules en Zone d’Atmosphère Contrôlé (ZAC)
    • Préparation de cellules souches : Extraction de PBMC par Ficoll, Congélation et décongélation de cellules, Lavage de cellules par Sepx (Biosafe)
    • Participation à la mise en place du système documentaire
    • Contrôle qualités des lots de cellules : Phénotypages, ELISPOT, tests de cytotoxicité
    • Travail au sein d’équipes pluridisciplinaires
  • CNRS, Laboratoire Gépitos - Ingénieur d'Etudes Valorisation

    2010 - 2011
  • Graftys - CNRS, Laboratoire Gépitos - Docteur - Ingénieur

    2007 - 2010 Au cours de cette mission je me suis attachée à étudier la différenciation ostéoclastique dans deux conditions.
    Tout d'abord, j'ai participé à la mise en place d'un biomatériau utilisable en ingénierie tissulaire osseuse. J'ai pu montrer que les précurseurs ostéoclastiques sont capables de se différencier au sein de ce biomatériau. L'arrivée des ostéoclastes pourra initier le cycle de remodelage osseux permettant ensuite la reconstruction osseuse.
    Dans un deuxième temps, j'ai utilisé ce biomatériau comme un modèle de culture 3D pour mimer les conditions réelles de différenciation mais aussi étudier les interactions cellulaire entre les ostéoclastes et les autres cellules du tissu osseux, notamment les ostéoblastes.
    Les compétences mises en œuvre au court de cette expérience sont :
    • Culture cellulaire : Culture de cellules, Prolifération cellulaire
    • Biologie moléculaire : Extraction et purification d’ADN et d’ARN, clonage d’ADNc, PCR, PCR en temps réels
    • Protéomique : Production de protéines recombinantes en système bactérien, Extraction et dosage de protéines, SDS-PAGE, Western-Blot
    • Formation à l’expérimentation animale et à la chirurgie
    • Ingénierie tissulaire osseuse
    • Travail au sein d’équipes pluridisciplinaires (laboratoires, industrie et hôpital)
    • Communication écrite et orale
  • Laboratoire de Neurobiologie-Centre de biophysique moléculaire - Stagiaire

    2006 - 2007 Mise en place d'outils moléculaires et cellulaires dans le but d'étudier le métabolisme glucidique dans des tumeurs cérébrales humaines.

Formations

Réseau