Menu

Daniel BERVEILLER

Paris

En résumé

Après ma formation initiale en Biologie Cellulaire et Physiologie Végétale (BCP) et mon Master Recherche en Biologie Forestière, j'ai intégré le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) en tant qu'Ingénieur d’Études. Mon métier était alors centré sur des activités de laboratoire (dosages biochimiques, spectrophotométrie).
Motivé et organisé, j'ai pu réaliser mon projet de doctorat tout en assurant mes activités d'ingénieur et continuellement me former à de nouvelles techniques, e.g. Tunable Diode Spectrometry et instrumentation en environnement.

Aujourd'hui, je suis responsable d'un station de recherche forestière lourdement instrumentée sur laquelle j'assure les études pré-projet (rédactions cahiers des charges, suivi budget, achats), l'installation des équipements avec l'équipe technique que j'anime , le suivi qualité des mesures et l’interprétation des données scientifiques, en collaboration avec les chercheurs, en France comme à l'étranger (Europe, USA principalement). J'effectue aussi la communication associée au travers d'un site Web dédié que j'ai développé spécifiquement pour la station (www.barbeau.u-psud.fr).

Mes compétences :
Instrumentation scientifique
Organisation du travail
Qualités rédactionnelles
Mesure Physique
Traitement d'images
Office 2010
Photographie
Gestion des fournisseurs
Gestion de projet
Developpement web (html, java)

Entreprises

  • CNRS - Responsable d'Exploitation

    Paris 2010 - maintenant - Gestion et pilotage d'un site de recherche forestière lourdement instrumenté, équipé notamment d'une tour de 35 mètres de hauteur dédiée à la mesure des échanges de matière et d'énergie entre le couvert et l'atmosphère : www.barbeau.u-psud.fr
    - Acquisition, compilation, analyse et validation des mesures
    - Instrumentation en micro-météorologie et en écophysiologie végétale. Veille technologique associée.
    - Participation aux projets de recherche nationaux et internationaux
  • CNRS - Ingénieur d'Etudes

    Paris 2002 - 2010 Mon rôle dans le laboratoire où je travaille est très diversifié.
    Je participe activement aux différents projets nationaux et internationaux acquis par le l'équipe depuis mon arrivée dans le laboratoire.

    Mon travail se décompose ainsi :

    - une bonne partie de mon temps est accordée à l'élaboration de protocoles d'étude pour des expérimentations de laboratoire et de terrain. Elles demandes à la fois une aptitude dans la recherche de travaux scientifiques publiés dans des revues internationales, mais également des connaissances approfondies en sciences du végétal et à l'utilisation des diverses techniques du laboratoire (extraction de molécules végétales, purifications, lyophilisation, spectrophotométrie).
    Les expérimentations sur le terrain impliquent une bonne connaissance du milieu d'étude, en particulier la forêt. Dans mon cas, les mesures effectuées font appel aux techniques d'échanges gazeux (PP-system, LiCor) permettant d'estimer les flux carbonés respiratoires et photosynthétiques des différents compartiments de l'arbre (les feuilles et les branches notamment) mais aussi de son environnement proche (le sol).
    - l'autre partie de mon temps est accordée à ma thèse de Doctorat. Le projet d'étude est étalé sur quatre ans et porte sur l'étude de l'assimilation de carbone par le compartiment ligneux aérien (les branches). Ce projet m'apporte beaucoup de satisfaction dans le sens où il me permet de travailler avec différentes équipes (coordination des équipes, organisation des réunions de travail) et de partager beaucoup de savoir faire dans des techniques nouvelles. Courant 2005, j'ai acquis des connaissances et de l'expérience dans la mise en œuvre de techniques de microscopie (préparation et observation d'échantillons en microscopie électroniques à transmission et en microscopie con-focale).

    Concernant la vie du laboratoire, je suis impliqué dans l'élaboration du site internet de notre département, je suis responsable Hygiène et Sécurité de la salle de biochimie (formation des personnels techniques, mise en place d'une démarche de suivi des stocks de produits chimiques).
  • INRA - Stagiaire

    Paris 2002 - 2002 Il s'agit du stage de fin d'étude de DEA passé du 04/01/02 au 04/09/02 (8 mois). Il s'est déroulé à la fois à l'INRA de Nancy et l'Université des sciences de Nancy, en collaboration avec l'INRA de Bordeaux.

    Le stage portait sur la recherche de marqueurs physiologiques de la réponse à l'hypoxie racinaire de deux espèces d'arbres forestiers bien représentés en France : le chêne pédonculé et le chêne sessile. Le but étant de trouver si de tels marqueurs peuvent, à terme, permettre de mieux distinguer les deux espèces et de les adapter ainsi à leur environnement.
    Avec la mise au point de l'expérimentation, diverses techniques ont été utilisées telles que la mesure d'activités enzymatiques du métabolisme carboné ainsi que des techniques de biologie moléculaire comme l'extration d'ARN et l'amplification d'ADN.

    Cette étude a permi au laboratoire d'accueillir un étudiant en thèse (CDD de 3 ans, 2003-2005) afin de poursuivre ce travail. Il a aboutit également à la publication d'un article en revue internationale.
    Pour ma part, cette expérience fût très enrichissante à la fois sur le plan relationnel et scientifique.

Formations

Réseau