Menu

Lionel JOYAS-SANCHEZ

Paris

En résumé

Après une carrière dans la Marine Nationale qui a duré 15 ans, je me suis tourné vers EDF pour conduire des réacteurs électronucléaires de type REP 900MW. La formation s'effectue pendant 2 ans en alternance entre de la théorie délivrée à Bugey et la mise en pratique avec l'équipe dans laquelle je suis integrée. Le CNPE du Blayais situé en Nord Gironde produit 1,2 fois la consommation électricité d'Aquitaine.

Mes compétences :
nucléaire
PCR
Formateur

Entreprises

  • EDF - Operateur REP 900MW

    Paris 2011 - maintenant Operateur sur REP 900MW pour le CNPE du Blayais.
    Responsable de la conduite du réacteur dans le respect des règles de sécurité et de sûreté.
    Coordonne depuis la salle de commande une équipe de 6 personnes sur le terrain pour effectuer des essais de maintenance préventive réglementaire.
    Interface entre différents appuis métiers qui effectuent de la maintenance préventive ou corrective dans le respect d'un planning journalier.
    Compétences remises à jour par des séances de simulateur pleine échelle ainsi que des cours magistraux.
  • Marine Nationale - FORMATEUR

    Paris 2009 - 2011 Mon emploi actuel est la formation au technique du nucléaire (primaire, secondaire, auxiliaire) de tout les opérateurs, ainsi que les responsables de maintenance et d'exploitation de REP (PWR).
    Les élèves suivent un cursus théorique sur la technique du nucléaire à l'EAMEA pendant 4 mois. Une formation pratique suit ou je délivre des cours au sein d'une équipe de plusieurs formateurs.
    Nous effectuons la mise à jour technique et pédagogique ainsi que la structure de nos cours en adéquation avec les évolutions de la règlementation sur le nucléaire.
    De plus je présente, au travers de conférences techniques, à des élèves universitaires les métiers du nucléaire pour la Marine Nationale dans le but de promouvoir le recrutement au sein de l'institution.
    Enfin je diffuse, aux élèves ainsi qu'aux formateurs, et enrichie la mise à jour de la documentation technique des différentes centrales nucléaires en fonctionnement.
  • Marine Nationale - Responsable d'exploitation et de maintenance de REP (PWR) sur Sous-marins

    Paris 2003 - 2009 L'atomicien de la propulsion navale conduit les chaufferies nucléaires des sous-marins de la marine nationale. Il surveille le fonctionnement du réacteur de jour comme de nuit pendant des plages horaires bien définies appelées « quart » et pouvant aller de 2 à 6 heures. Durant la journée, quand il n'est pas de quart, il mène les opérations de maintenance dans les compartiments du réacteur et des machines. Il travaille dans l’environnement d’un réacteur nucléaire à eau pressurisée (connu sous le sigle REP pour les francophones et sous le sigle PWR pour les anglophones). En maîtrise d'ambiance, il a la charge des opérations d’entretien, de conduite et de surveillance de ce type de réacteur et de toutes les installations électriques et mécaniques qui lui sont associées.
    Lorsque le bâtiment est à quai les atomiciens assurent à tour de rôle la permanence de l'expertise nucléaire visant à garantir la sûreté du réacteur.
    En mer, l’activité s’effectue en équipe. Dans un espace restreint et à un rythme de quart soutenu. Les périodes passées en mer peuvent varier de quelques jours à plusieurs mois.
    A terre, l’activité s’effectue en heures ouvrables et selon un tour de permanence pour la nuit et les jours fériés.
    Capacités ou compétences attestées :
    - comprendre les phénomènes physiques qui régissent le fonctionnement d’un réacteur nucléaire afin de maîtriser l'évolution des différents paramètres inhérents à la conduite et au contrôle du réacteur ;
    - analyser la situation d'un réacteur nucléaire à partir des données fournies par l'instumentation et effectuer les actions nécessaires pour le maintenir dans sa plage de fonctionnement ;
    - préserver l'installation d’une corrosion chimique ;
    - comprendre l'architecture d'un réseau électrique et les interactions entre électricité et mécanique dans un système électromécanique ;
    - maîtriser les règles, la méthodologie, les responsabilités d'une intervention en milieu nucléaire ;
    - prévenir les risques pour la santé-sécurité au travail d’une opération de maintenance.
  • Marine Nationale - Adjoint exploitation et maintenance

    Paris 1997 - 2001 Exploitation et maintenance sur des batiments de surface ou sur des bases à terre d'installation éléctro-mecanique, permettant de produire du froid, de l'air sous-pression, de l'eau brute.

Formations

Réseau