Menu

Christian MAZZER

PINEUILH

En résumé

Il y a sept ans j’ai décidé d’arrêter la construction et l’architecture pour m’investir dans la création à compte personnel d’un parc d’attractions qui a vocation à être le plus grand d’Europe.
Les travaux d’approche et autres tractations pour implanter ce parc en région bordelaise sont abandonnés depuis août 2014 suite à la désaffection totale des élus et autres décideurs de cette région sans lesquels il est impossible à qui que ce soit de pouvoir s'implanter. D'une manière plus générale, il en va de même pour un espoir d'implantation en France. Ce pays malheureusement enfermé à tout jamais dans les mâchoires de son administration napoléonienne en retard de deux siècles se refuse à accueillir notre complexe. La création de plus de 15 000 emplois ne donne à aucun élu l'envie de s'investir à notre plus grand regret.
Les négociations très avancées à ce jour avec une autre nation européenne nous autorisent à penser que nous puissions ouvrir notre parc en fin d'année 2016. Ce que notre administration nous laisse entrevoir de manière très hypothétique à terme de plus d'une dizaine d'année, notre pays d'accueil nous le délivre avec certitude en seulement 6 à 8 mois, comprenne qui pourra.
Fort d’un parc d’attractions exceptionnel nécessitant plus de 200 hectares ; du plus grand cabaret d’Europe avec plus de 18 000 mètres carrés de salles de spectacle ; de plusieurs restaurants dirigés par un chef étoilé ; de 1200 chambres d’hôtel en 3, 4, et 5 étoiles ; d’une résidence touristique de plus de 300 maisons individuelles ; d’une piste internationale de sports mécaniques ; du plus grand Jurassic-Land du monde (plus de 400 dinosaures animatroniques) ; d’un immense zoo ; d’un immense Aqualand couvert de plus de 25 000 m² au décor paradisiaque ; d'un immense centre de thalassothérapie et de remise en forme ; etc. etc., ce parc bénéficie d'un budget de réalisation de 558 millions de dollars.
Ce budget est aujourd'hui entièrement libéré, s'appuyant sur la réalisation d'actifs constitutifs de la "fortune" familiale.

Christian MAZZER
Tél Bureau : (+33) 05.57.49.57.25 Tél Portable : (+33) 07.87.59.95.48
Email : christian-mazzer@les-arenes-de-cesar.fr
Site web : www.les-arenes-de-cesar.fr
Profil LinkedIn : http://lnkd.in/dGm4rHM

Mes compétences :
Construction
Gestion de projet
Direction générale
Architecture
Ressources humaines
Bâtiment
Management
Développement commercial
Construction bois
Gestion
Musique
Marketing
Vente
Gestion immobilière

Entreprises

  • HOLDING IBC LES ARENES DE CESAR SARL - DIRECTEUR GENERAL

    2005 - maintenant Après avoir lutté bec et ongles pendant sept longues années pour implanter notre parc d’attractions en France, nous avons dû nous résoudre à le délocaliser vers un autre pays de l’U.E. Nos élus ne peuvent en effet pas d’une part courir d’une élection à l’autre tous les six mois pour assurer leur seul et unique objectif qui consiste en leur réélection, et d’autre part se consacrer à ce qui devrait leur tâche, à ce pourquoi ils ont été élus, c’est-à-dire assurer des emplois, le bien-être de leurs concitoyens, l’avenir de leur pays. Ils préfèrent se retrancher derrière cette administration d’une autre époque qui bloque le pays et le conduit irrémédiablement à sa ruine. De cette manière ils ne prennent aucune décision, aucun engagement, et se réservent pour les rubans à couper, les petits fours à déguster, et surtout leur plus grand objectif : afficher un sourire diplomatique devant les caméras où ils se perdent dans des promesses illusoires et sans suite.
    Il en est ainsi du maire de la commune de 250 âmes jusqu’au Président de la République, tous partis confondus. Heureusement, quand bien même rien n’est parfait aucune part, le bon et le mauvais existent partout, mais chez nos voisins européens, les décisions qui demandent plus d’une dizaine années chez nous sont prises en 6 ou 8 mois chez eux.
    Nous allons donc délocaliser et alors on nous traitera de « mauvais citoyens », de « négriers partis ailleurs exploiter des mains d’œuvre à bas prix », d’ « évadés fiscaux », etc. mais personne, et vous savez de qui je parle, ne dira « je n’ai pas été à la hauteur », « j’ai fui mes responsabilités », « je suis incapable de prendre le moindre engagement personnel », « je n’ai qu’un seul objectif, c’est ma carrière politique ».
  • HOLDING IBC LES ARENES DE CESAR SARL - PDG

    2005 - maintenant

Formations

  • UNIVERSIT2 MC GILL (Montréal)

    Montréal 1975 - 1982

Réseau