Menu

Cécile RENAUDIE

PARIS 1

En résumé

Après MATMECA, Ecole d'Ingénieur en Modélisation Mathématiques et Mécanique, je me suis dirigée vers une thèse sur l'étude des interactions entre l'océan et l'atmosphère (Météo France / SHOM), pour ensuite être ingénieur d'études et de réalisations chez AS+, principalement dans le domaine de l'océanographie et du spatial.
Je suis maintenant spécialiste méthodes mission au CNES.

Mes compétences :
Mathématique
Mécanique
Météorologie
Modélisation
Modélisation mathématique
Modelling
Océanographie

Entreprises

  • CNES - Toulouse - Spécialiste méthodes mission

    PARIS 1 2014 - maintenant Programmation mission, simulateurs
  • AS+ - Ingénieur d'études et de réalisations

    2010 - 2014 Actuellement en mission chez CLS (Collecte Localisation Satellites, Ramonville) : Analyse opérationnelle et long-terme de la performance des missions altimétriques.
    - Traitement de données et génération de produits le long de la trace des satellites et de cartes par analyse objective dans divers contextes : océan global et régional, temps réel et temps différé, dans un but de prévision et dans un but climatique.
    - Validation et analyse des produits, grâce à des statistiques, des observations réelles, spectres.
    - Participation à de nombreuses études altimétriques sur divers projets européens : MyOcean, CCI (projet climat), altimétrie régionale (Brésil, Kerguelen, Méditerranée…) afin d’améliorer les produits.
    - Programmation informatique de chaînes de production et de validation en python ou perl.
  • AS+ - Ingénieur d'études et de réalisations

    2009 - 2010 Amélioration d'un modèle de dérive d'objets dans l'océan par l'introduction d'un algorithme probabiliste adapté à différents types d'objets (homme à la mer, radeaux, conteneurs...):
    - Implémentation de la méthode dans un modèle existant en Java
    - Validation de la méthode sur des cas test réels.
  • Météo France / SHOM - Doctorante

    2006 - 2009 En thèse sur le sujet : « Etude et validation des couches atmosphérique et océanique à l’échelle locale ». Amélioration d'un modèle de prévision numérique du temps (AROME, Application de la Recherche à l’Opérationnel à MesoEchelle) et d'un modèle océanique (HYCOM : HYbrid Coordinate Ocean Model) à échelles fines. Simulation du comportement des couches limites atmosphérique et océanique, et validation du schéma de mélange vertical océanique (KPP, K Profile Parameterization) à travers nombreuses études de sensibilité. Mise en place d'une méthode afin d’améliorer la discrétisation verticale de la couche de mélange océanique pour HYCOM.
  • CEA CESTA - Stagiaire

    PARIS 2006 - 2006 Projet de fin d’études : « Le couplage d’une méthode particulaire dans un code Eulérien pour traiter le problème du mélange » : mise en place d'une modélisation numérique lagrangienne de type particulaire pour le traitement de l’équation d'advection-diffusion.

Formations

Réseau